Cliquez pour plus de chroniques ...
01 mai 2016

Titre : The Memory book.

Date de parution : 12 mai 2016.

Auteure : Lara Avery.

Editeur : Lumen.

Pages : 224.

On me dit que ma mémoire ne sera plus jamais la même, que je vais commencer à oublier des choses. Au début juste quelques-unes, mais ensuite beaucoup plus. Alors je t’écris, cher futur moi, pour que tu te souviennes !

Sam a toujours eu un plan : sortir première du lycée et filer vivre à New York. Rien ne l’en empêchera – pas même une anomalie génétique rare qui, lentement, va commencer à lui voler ses souvenirs, puis sa santé. Désormais, ce qu’il lui faut, c’est un nouveau plan.
C’est ainsi que naît son journal : ce sont les notes qu’elle s’envoie à elle-même dans le futur, la trace des heures, petites et grandes, qu’elle vit. C’est là qu’elle consignera chaque détail proche de la perfection de son premier rendez-vous avec son amour de toujours, Stuart. Le but ? Contre toute attente, contre vents et marées : ne rien oublier.

mitige
Une lecture mitigée

Je remercie Lumen et particulièrement Emily pour m’avoir envoyé ce roman. Nos étoiles contraires de John Green, qui m’a énormément touchée, a ouvert la voie à un nouveau type de littérature, la sick-lit, qui retrace l’histoire d’un adolescent devant faire face à une maladie graveThe Memory book fait partie de ce « nouveau genre » de roman, mais il ne m’a malheureusement pas beaucoup touchée.

Sam, une jeune fille parfaite et première de classe qui réussit tout ce qu’elle entreprend, apprend qu’elle est touchée par une maladie rare et incurable qui va lui faire perdre la mémoire et la tuer. Elle va devoir accepter ce nouvel état et se battre contre cette maladie, pour essayer de gagner une bataille qui semble perdue d’avance… On vit donc, à travers son journal à souvenirs, ses journées de lycéennes, ses premiers amours, ainsi que sa maladie qui l’handicape de plus en plus.

J’ai trouvé l’idée de ce journal originale et bien pensée. L’écriture de l’auteur est fluide et simple, ce qui est logique vu qu’on est dans un journal écrit par une adolescente. Par ailleurs, il y a un jeu sur l’écriture, par exemple la présence de beaucoup de fautes quand un autre personnage moins doué à l’école que Sam écrit dans le journal de celle-ci, ce qui est intéressant.

Cependant, je n’ai pas été plus touchée que cela par l’histoire de Sam, peut-être car je suis une insensible sans cœur, peut-être parce que ce n’est pas le premier roman de ce genre que je lis, ou plus probablement parce qu’il y a trop de clichés pour moi dans ce roman. En effet, je n’ai pas été surprise par la tournure des événements et j’ai retrouvé certains éléments plus que classiques dès qu’il s’agit de romance adolescente.

Spoiler Montrer
J’ai de plus trouvé certaines réactions de personnages assez peu crédibles, ce qui n’a pas arrangé ma lecture.

En bref, The Memory book ne m’a pas convaincue malgré la plume agréable de Lara Avery à cause de la présence de nombreux clichés et de l’absence de surprises.

Phebusa

Du même éditeur

12 Commentaires

  1. Pikobooks

    Je suis assez d’accord avec toi sur le côté très convenu du scénario. J’ai été relativement freinée par les premières pages, où je me suis clairement ennuyée.
    Mais en persévérant, j’ai finalement avalé cul-sec ce roman, tout simplement parce que j’ai eu un réel coup de coeur pour le personnage de Sam. J’ai beaucoup aimé sa joie et son envie de vivre pleinement, de poursuivre ses challenges personnels et sa capacité à « faire avec ». Je me suis pas mal retrouvée en elle.

    Ca reste pour moi une lecture à conseiller à de jeunes lectrices (oui, à mon sens les lecteurs n’apprécieront pas du tout) qui auraient envie d’une histoire simple mais composée de jolis personnages. :)

    Et effectivement, j’ai été assez étonnée par la qualité de l’écriture, qui n’a pas souffert de couac ! :)

    1. Phebusa

      Yep, ça reste assez simple mais basé sur l’attachement des personnages (j’avoue que je ne m’y attache pas souvent lol) et sur les émotions… Ce n’était sûrement pas le bon moment pour moi ! :)

  2. Mallou14

    Je n’ai pas encore lu beaucoup d’avis sur ce roman, il me tentait assez bien mais ta chronique me dit que je ne dois pas en attendre de trop non plus ^^ J’attendrai d’autres avis avant de me lancer dans ce livre ! J’aime de plus en plus ce genre de livre, pas forcément lié à la maladie, mais plus touchant comme Tes mots sur mes lèvres, Audrey Retrouvée, etc, et les surprises sont encore plus appréciables quand tout n’est pas tracé dès le début. L’absence de surprise que tu évoques me freine un peu ^^ On verra !

    1. Phebusa

      Oui, il faut aimer ce genre de livres… Je ne suis pas quelqu’un qui pleure souvent, ça joue ! Tes Mots sur mes lèvres m’avait bien plu…

  3. Livresquement

    Je l’ai aussi reçu et je me réjouis de le lire malgré ton avis plus que mitigé. C’est marrant parce que toutes les chroniques que j’ai lues sont soit très négatives, soit très positives. Ça me rend curieuse du coup :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


© Copyright 2014 - phebusa - Design by Matthew