Phebusa

Phebusa, à la fois Sims, Serpentard, Cyborg & Maman à temps plein.
Sur mon blog, je partage mes chroniques.
Entre deux biberons et des corrections de copies, je vous embarque dans mon univers littéraire, avec un petit faible pour tout ce qui est SFFF !

J’étais là

j'étais làTitre : J’étais là / VO : I Was Here.

Date de parution : 2015 (Simon & Schuster) / 2015 (Hachette et Le Livre de Poche).

Autrice : Gayle Forman.

Editeur : Le Livre de Poche.

Pages : 384.

Cody a dix-huit ans. Elle n’a pas de père, mais une mère barmaid constamment en mini-jupe, et un avenir pas très rose depuis qu’elle a été recalée de la high school de Seattle qui aurait pu lui permettre de quitter enfin son « Shitburg » natal.

Mais tout empire le jour où Meg, sa meilleure amie, sa sœur de cœur, se suicide après avoir avalé une dose massive de poison dans un motel anonyme, non loin de la fameuse high school où elle, brillante boursière, avait été acceptée.

Lorsque les parents de Meg demandent à Cody d’aller récupérer les affaires de leur fille, celle-ci s’embarque pour Seattle, avec la ferme intention d’en savoir plus sur le geste de son amie.

bonne lecture
Une bonne lecture

De temps en temps, un roman contemporain empreint de sentiments me fait du bien. J’ai donc lu cette histoire qui n’est pour autant pas très joyeuse puisqu’il est question d’un suicide et d’un long questionnement mené par l’entourage de la jeune fille disparue. Le sujet est bien mené puisqu’il nous mène aussi à nous demander si l’on est sûr de connaître chacun de nos proches et si l’on ne passe pas à côté de quelque chose lorsqu’ils disent qu’ils se portent bien.

Ainsi, on plonge dans ce roman où l’héroïne, qui n’a rien vu venir, va rechercher la vérité mais aussi devoir accepter le deuil. J’ai apprécié découvrir son quotidien et les sentiments des multiples personnages que l’on croisera au fur des pages. Ce n’est pas un roman à suspense mais l’histoire nous procure de multiples émotions !

En effet, contrairement à ce que l’on pourrait croire, même s’il est question d’un suicide, ce roman laisse aussi une part à l’espoir et ne nous fait pas sombrer dans la dépression. Les personnages incarnent une certaine humanité et chacun d’entre eux a ses qualités mais aussi ses défauts. Heureusement pour moi, la romance qui pointait son nez à un moment donné de l’histoire ne reste que secondaire car ce n’est pas du tout ce que j’attendais de ce livre.

En bref, même si la trame de ce roman jeunesse reste très classique, la plume de Gayle Forman aborde de façon très sensible des sujets difficiles tels que le suicide et le deuil. Cette histoire, qui propose également une certaine ode à la vie, me semble idéal pour des adolescents, notamment pour ceux qui ont pu être confrontés à cette douloureuse épreuve.

Phebusa

[spoiler]

I like reading a contemporary novel full of feelings. So I read this story which is not very joyful because it is about a suicide and a long questioning led by the relatives of the missing girl. The subject is well completed because it also leads us to ask ourselves if we are sure to know each of our relatives and if we do not miss something when they say they are okay.

Thus, we discover this novel where the heroine, who has not seen anything coming, will seek the truth but also have to be in mourning. I enjoyed discovering his daily life and the feelings of the many characters. It is not a thrilling novel but the story gives us multiple emotions!

Indeed, even if it is a question of a suicide, this novel also leaves a part to hope and does not sent us into a deep depression. The characters embody a certain humanity and each of them has their qualities but also their faults. Fortunately for me, the romance which was showed up at some point in the story is only secondary because it is not at all what I expected from this book.

In a nutshell, even if the plot of this novel remains very classical, Gayle Forman’s writing is very sensitively on difficult subjects such as suicide and mourning. This story, which also offers a certain ode to life, seems ideal for teenagers, especially for those who may have been confronted with this painful topic.
[/spoiler]


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *