Les Yeux du dragon


img-les yeux du dragonDate de parution :
 1995 / réédition en janvier 2016.

Auteur : Stephen King.

Editeur : Flammarion.

Pages : 466.

Au royaume de Délain règnent le roi Roland et sa reine Sasha. Après la naissance du jeune prince héritier, Peter, qui promet de devenir un illustre monarque, le conseiller du roi, Flagg, réalise que sa position est menacée. Le sombre sorcier met au point un plan qui amènera le chaos sur Délain et brisera la famille royale…

bonne lecture
Une bonne lecture

Tout d’abord, je remercie les éditions Flammarion pour m’avoir permis de lire ce roman. Je ne suis pas une grande lectrice des livres de Stephen King, donc je suis contente d’avoir pu découvrir cet auteur même si le conte jeunesse n’est pas son élément de prédilection. En effet, il est ici question d’un conte pour enfant qu’il a écrit pour que sa fille de 13 ans puisse découvrir son talent d’écrivain. Passionnés d’horreurs, passez votre chemin ! C’est une lecture adaptée à un public de jeunes adolescents.

L’histoire est assez classique dans le monde de la fantasy, avec un royaume gouverné par un roi bien aimé de son peuple et un conseiller malintentionné qui va vouloir prendre le pouvoir. Pour cela, ce dernier va vouloir se débarrasser du fils aîné Peter qui ne lui semble pas assez influençable. Mais va-t-il y arriver ? Je ne vais pas vous le révéler !

De même, les personnages sont assez classiques et contribuent à la création d’un monde manichéen, où se confrontent le Bien et le Mal. Par exemple, le prince Peter est gentil, courageux, fort, intelligent tandis que Flagg est méchant et machiavélique à souhait.

Mais alors, qu’est-ce que ce livre a-t-il d’intéressant à proposer ? Personnellement, j’ai été surprise et intéressée par le côté « conteur » que prend l’auteur, à savoir cette façon de parler directement au lecteur, de l’interpeller et de lui poser des questions. Cette narration est bien menée même si j’aurais aimé plus de suspense. En effet, à certains moment l’auteur nous raconte en trois lignes ce qu’il va raconter en cinquante pages ensuite. C’est pourquoi c’est une lecture qui reste assez jeunesse. 

En bref, j’ai passé un bon moment de lecture avec Les Yeux du dragon. C’est un roman de fantasy jeunesse assez classique qui prend la forme d’un conte. A découvrir pour les fans du genre.

Phebusa

 

Cet article a 8 commentaires

  1. Ah un roman jeunesse de Stephen King, ça change et je suis curieuse de découvrir ce roman 🙂

    1. Yep, du jeunesse avec le King, c’est rare…

  2. Ça change de son style littéraire de prédilection mais à découvrir déjà juste pour sa couverture qui est magnifique

    1. Oui, j’adore aussi ! 😀

  3. Il me tente plutôt bien, même si ce ne sera pas pour tout de suite :p D’abord je termine Dôme, tome 2 et après je fais une petite pause avec cet auteur ^^ Pour garder le plaisir de découvrir ses livres. Enfin bon, j’en ai encore plusieurs dans ma PAL, donc je peux changer d’avis.

    1. Ah oui, je comprends. Pour ma part, je n’en ai pas lu beaucoup d’autres lol. Dôme, il me semble que ça a été adapté en série…

  4. J’ai bien aimé cette histoire et l’univers mis en place. Je suis d’accord avec toi, le côté conteur apporte beaucoup de charme à l’histoire.

Laisser un commentaire