Le Grand Secret

Titre : Le Grand Secret.
Date de parution : 1973.
Auteur : René Barjavel.
Editeur : Presses de la cité.
Pages : 376.

Le grand secret, c’est l’histoire d’un couple séparé par un extraordinaire événement, puis réuni dans des circonstances telles que jamais un homme et une femme n’en ont connu de pareilles.
C’est aussi l’histoire d’un mystère qui, depuis 1955, a réuni, à l’insu de tous, dans une angoisse commune, par-dessus les oppositions des idéologies et des impérialismes, les chefs des plus grandes nations. C’est ce  » grand secret  » qui a mis fin à la guerre froide, qui a été la cause de l’assassinat de Kennedy, qui rend compréhensible le comportement de De Gaulle en mai 1968, qui a rendu indispensables les voyages de Nixon à Moscou et à Pékin.
Il n’a rien à voir avec la guerre ou la bombe H. C’est le secret de la plus grande peur et du plus grand espoir du monde. Il ne faut pas oublier que c’est un roman. Mais si c’était vrai ?…

Panda excellente lecture
Une excellente lecture

Ayant adoré La Nuit des temps, je continue à parcourir les histoires de Barjavel. Dans Le Grand Secret, on retrouve des thèmes universels qui nous parlent encore plus de cinquante-ans après son écriture : la science, la politique mais aussi l’amour, thème chéri par notre auteur français de science-fiction. D’ailleurs, même si le résumé annonce un contexte culturel et historique assez riche, ce livre est accessible à tous. Il est davantage destiné aux amateurs de science-fiction mais, comme on le sait, ce mot explore plusieurs sous-genres telle que l’uchronie – qui consiste à réécrire l’Histoire à partir de la modification d’un événement passé.

J’ai adoré cette histoire qui nous fait réfléchir, mais il est difficile de le chroniquer sans révéler une partie de l’intrigue. Alors, je vais rester relativement vague pour ne pas vous gâcher le suspense. Dans ce roman divisé en trois parties, il est question d’un grand secret qui concrétise, selon moi, l’un des grands rêves de tout être humain. Posez-vous simplement les questions suivantes : quel superpouvoir aimeriez-vous posséder ? Quelle qualité manque-t-il à l’être humain ?

Ce secret n’est pas révélé avant un long moment pour permettre au lecteur de découvrir les personnages, notamment Jeanne et Roland qui forme un couple attachant qui questionne la force de l’Amour face au Temps. D’ailleurs, les lecteurs de ce roman pourraient y voir quelques liens avec L’Etrange Histoire de Benjamin Button.

Au début de ma lecture, j’ai eu l’impression d’être dans un roman d’espionnage car le lecteur comprend rapidement que des chefs d’état sont appelés afin d’être réunis et de discuter d’un sujet, et que cette discussion est plus importante que les intérêts privés de chaque pays. On ne peut que vouloir en savoir plus !

« L’homme qui était à l’autre bout du fil, et dont le secrétaire connaissait bien le nom, répondit qu’il n’y avait rien de plus grave et de plus important au monde que ce dont il fallait, de toute urgence, qu’il entretînt Nehru. » (incipit)

Ce secret interroge et il peut être rattaché à des thèmes d’actualité, comme celui de la distinction entre le corps naturel et le corps artificiel chez l’Homme. De fait, Barjavel est connu pour être un visionnaire qui remettait déjà en question les dangers de la technologie. Par exemple, la science est-elle toujours synonyme de progrès ?

En bref, j’ai adoré ce livre aux thèmes divers qui propose une réflexion universelle. Cette fiction joue avec les frontières de la réalité car le lecteur pourrait tout à fait croire que le grand secret existe dans notre monde !

Phebusa

Laisser un commentaire