La Sœur de l’ombre – Tome 3 - Phebusa
Phebusa
11 Mai 2018

Titre : La Sœur de l’ombre (The Shadow Sister) – Tome 3 de la saga Les Sept Sœurs.

Date de parution : Avril 2017 (poche).

Auteure : Lucinda Riley.

Editeur : Charleston.

Pages : 592.

Star d’Aplièse est à un carrefour de sa vie après le décès brutal de son père bien-aimé, le millionnaire excentrique surnommé Pa Salt par ses six filles, toutes adoptées aux quatre coins du monde. Il leur a laissé à chacune un indice sur leurs origines, mais Star, la plus énigmatique, hésite à sortir du cocon qu’elle s’est créé avec sa soeur CeCe.
Désespérée, elle décide de suivre le premier indice, qui l’entraîne dans une librairie de livres anciens à Londres… Un siècle auparavant, l’indépendante et entêtée Flora MacNichol jure qu’elle ne se mariera jamais. Elle est heureuse et en sécurité dans sa demeure du Lake District, vivant à proximité de son idole, Beatrix Potter, lorsque divers événements qu’elle ne maîtrise pas l’entraînent à Londres, dans la maison de l’une des hôtesses les plus réputées dans la haute société edwardienne : Alice Keppel.
Flora est tiraillée entre un amour passionnel et ses devoirs envers sa famille, mais arrive à trouver sa place sur l’échiquier – qui comporte des règles que seuls certains connaissent, jusqu’à ce qu’un mystérieux gentleman lui révèle ce qu’elle a cherché durant toute sa vie…
bonne lecture
Une bonne lecture
Tout d’abord, je remercie les éditions Charleston pour la découverte de cette saga passionnante dont le tome quatre m’avait particulièrement marquée. En effet, je n’ai pas lu la série dans l’ordre mais il s’agit de tome plus ou moins indépendant donc cela ne m’a pas gâché le plaisir de lecture. Au contraire, c’est plaisant de voir apparaître certains personnages auxquels on s’est attaché dans un autre récit.

Concernant La Sœur de l’ombre, j’ai tout de suite été très envoûtée par le résumé qui nous emmène dans l’univers du livre à Londres, mais également dans une alternance entre une histoire du présent et une histoire du passé. J’apprécie toujours cette construction du récit qui permet de lier deux histoires.

Par ailleurs, c’est un roman d’aventures en Angleterre qui m’a fait voyager dans cette partie du monde, mais aussi un roman d’initiation pour la jeune Star qui a encore tout à apprendre. J’ai eu un peu de mal à accrocher à ce personnage qui m’a finalement surprise par la suite. Elle va peu à peu découvrir son passé, ce qui lui permet de sortir de son cocon au fil des rencontres, et de se construire son propre univers.

Il en est de même pour le récit dans le passé qui narre l’histoire de deux sœurs, dont l’une, Flora, a été envoyée à Londres pour commencer sa vie de jeune femme. Comme souvent, j’accroche plus particulièrement au récit passé, notamment grâce à la découverte de la société britannique et de ses personnages historiques. Je me suis aussi attachée à Flora, cette jeune fille forte qui refuse les conventions de son époque, ce qui va lui causer quelques problèmes…

En bref, j’ai adoré ce livre qui nous emmène dans un voyage entre deux époques. Nous y découvrons une héroïne qui sort petit à petit de sa chrysalide et nous plonge dans l’univers d’une librairie en Angleterre. Ce récit initiatique propose également des personnages attachants, ce m’a donné envie de découvrir les autres tomes de la saga nommée Les Sept Sœurs.

Phebusa

Du même éditeur

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


© Copyright 2014 - phebusa - Design by Matthew