Phebusa
24 oct 2014

au douzième coup de minuitDate de parution : 2012.

Auteure : Eloisa James.

Editeur : J’ai Lu (Aventures & Passions).

Pages : 344.

Réduite au rang de servante depuis la mort de son père, Kate vit sous le joug de sa belle-mère Mariana. L’odieuse femme va bientôt marier sa fille, Victoria, à un éminent parti, mais avant tout , la future épouse doit être présentée au prince Gabriel. Par un coup du sort, Victoria ne peut se rendre au château. C’est donc Kate qui est envoyée à sa place, déguisée en fiancée. Kate va rencontrer Gabriel, un prince aussi charmant qu’arrogant. Un prince pour qui son coeur vacille, mais que le destin s’acharne à lui dérober. Et si un baiser avait le pouvoir de tout changer ?
Et si les contes de fées existaient ?
bonne lecture
Une bonne lecture

Je suis tombée un peu par hasard sur cette romance, et finalement, c’est plutôt une bonne découverte ! Surtout que j’aime beaucoup les réécritures de contes (ici, il est question de Cendrillon).

Ma lecture du début de l’histoire fut quelque peu laborieuse. En effet, le récit est long à démarrer et j’ai eu l’impression que l’on nous balançait quelques éléments qui rappelaient le conte original avant de passer à quelque chose de totalement différent. Je me souviens très peu de la marâtre et des noms des trois chiens, ce sont des éléments mal exploités. Heureusement, le personnage de la marraine est, lui, plus intéressant.

Après ce début un peu brouillon, je suis enfin entrée dans l’histoire à partir du moment où Kate arrive au château du Prince Gabriel. Elle y rencontre de nombreuses personnes, dont les discussions tournent principalement autour des intrigues de cour, notamment les mariages.

Alors, Kate n’est plus la pauvre servante de sa marâtre mais une dame qui doit obtenir l’accord de Gabriel pour les fiançailles avec Algie. De fait, elle doit se faire passer pour sa demi-sœur Victoria qui, souffrante, ne pouvait pas se rendre au château. J’ai trouvé cela peu crédible car il est clairement dit que Kate et Victoria n’ont aucun point commun, que ce soit au niveau du comportement qu’au niveau du physique car Victoria a plus de formes.

Cela ne va pas échapper à certains regards, et c’est là que tout commence : la rencontre entre Kate et Gabriel. C’est aussi à partir de là que j’ai commencé à accrocher, de sorte que j’ai lu la fin du roman d’une seule traite.

Ce prince, Gabriel, est tout ce que l’on aime et tout ce que l’on n’aime pas. Au premier abord, il se montre arrogant. J’ai d’ailleurs apprécié les échanges pimentés entre Kate et le Prince. Ce dernier est aussi intelligent, séducteur et… charmant. Alors, Kate, qui était jusqu’alors une jeune fille vertueuse, laisse tomber tous ses principes. C’est un peu tombé du ciel, mais admettons que ce soient les effets du coup de foudre !

Aussi, j’ai apprécié suivre les différents points de vue de Kate et de Gabriel qui nous offrent un flot d’émotions à chacune de leur rencontre. Je regrette cependant que l’histoire contienne quelques détails anachroniques, l’auteur ayant situé l’histoire vers le début du XIXème siècle mais cela reste très vague dans le roman. On peut donc dire que la réécriture est assez libre.

En bref, après un démarrage un peu difficile, j’ai fait une découverte agréable. Je pense que ce n’est pas la romance de l’année, mais une belle histoire d’amour, liée à la réécriture d’un célèbre conte. Il ne faut pas y chercher l’originalité mais l’émotion !

Phebusa

Bonus-Pheb

–         Extrait :

— Vous avez l’air d’un épicier qui n’a pas reçu sa livraison de pommes de terre, dit-elle, prise d’un fou rire.

— Vous compareriez-vous à un sac de pommes de terre ? demanda-t-il d’un ton incrédule.

— Désolée, monsieur le Grand de ce Monde, mais nous autres Anglaises ne sommes pas là pour satisfaire vos moindres caprices. Vous ne pouvez pas embrasser qui vous voulez.

 

–          Tome 2 : La Belle et la Bête.

–          Tome 3 : La Princesse au petit pois.

–          Tome 4 : Une si vilaine Duchesse.

–          Tome 5 : La jeune fille à la tour.

=> L’intégrale est sortie le 22 octobre 2014 <=

Alors, avez-vous envie de lire ce livre ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Du même éditeur

13 Commentaires

  1. Elodie

    Ce tome ci ne me tente pas trop par contre les réécritures de « la belle et la bête » de « rayponce » et « du vilain petit canard » eux me tentent bien, donc je les testerai surement un jour :)

  2. Bouchon des bois

    Il est dans ma PAL, il faudrait que je songe à l’en sortir :) C’est tout de même chouette, si après un début difficile, ta lecture s’est finalement révélée sympathique… Croisons les doigts pour que la suite fasse mieux encore !

  3. Mathilde

    J’avais beaucoup aimé pour ma part ! Ce genre est l’un de mes préférés et y retrouver des allusions au conte de Cendrillon, c’était vraiment sympa ! Puis j’adore la Marraine ! xD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


© Copyright 2014 - phebusa - Design by Matthew