Phebusa
20 avr 2016

Titre : Hantée

Date de parution : 7 janvier 2016.

Auteures : Christina Lauren.

Editeur : Hugo & Cie (New Way).

Pages : 327.

Delilah Blue n’a d’yeux que pour Gavin. Le regard ténébreux et la silhouette toujours parée de noir, le garçon a l’air de sortir tout droit de l’univers sombre et – il faut l’avouer – franchement tordu de ses dessins. Tout chez lui est bizarre, jusqu’à la vieille bâtisse dans laquelle il vit, qui donne une sorte de cachet inquiétant à leur petite ville. Lorsque Gavin décide d’emmener Delilah chez lui, un privilège exceptionnel, elle découvre avec stupeur que les lieux semblent capables de communiquer. Cheminée, par exemple, allume sur demande son propre feu. Lit s’agrandit selon les exigences de Gavin, et Piano lui a appris à jouer lorsqu’il était petit… Très vite, Delilah va comprendre que ce qui vit ici n’est pas humain…À quel prix gagnera-t-elle le droit d’aimer le propriétaire de ces lieux tourmentés ?

3d-ange-3
Une excellente lecture

En me lançant dans ce roman, j’étais curieuse d’en connaître un peu plus sur ce que proposent les éditions Hugo & Cie que j’ai découvertes grâce à la romance addictive After. Il faut savoir que je n’ai jamais lu de Christina Lauren. J’ai donc mis du temps à comprendre que ce pseudonyme évoquait deux auteures différentes.

Autant vous le dire tout de suite : j’ai dévoré ce livre ! La magnifique couverture met en évidence l’idée d’une romance paranormale avec des silhouettes sombres, des corbeaux et des arbres aux bras crochus. C’est tout à fait le genre d’univers angoissant qui y est présenté.

J’ai autant apprécié l’univers fantastique que la romance paranormale. Nous découvrons une jeune fille, Delilah, attirée par Gavin, un gars mystérieux tout le temps habillé en noir. Mais l’attention principale va se concentrer autour de la maison de ce personnage car rappelons qu’en version originale, le titre est « The House », c’est-à-dire « La Maison ».

En effet, un mystère règne autour de Gavin et de sa famille. Personne n’a jamais vu ses parents. Par contre, sa maison terrifie une partie des habitants qui n’osent pas s’en approcher, excepté Delilah qui a toujours eu un penchant pour les choses mystiques et glauques. Même si elle s’avère courageuse, je ne me suis malheureusement pas sentie proche d’elle.

Mon intérêt s’est donc davantage tourné vers l’ambiance particulièrement angoissante que pour la relation entretenue par les deux personnages. Certes, l’alternance des points de vue est agréable et on s’inquiète pour eux, mais rien ne vaut une maison dont les éléments magiques fascinent et terrifient à la fois le lecteur !

En bref, j’ai adoré Hantée, cette romance paranormale principalement destinée aux adolescents. L’ambiance est oppressante et inquiétante à souhait grâce à une maison hantée qui ne manquera pas de vous surprendre !

Phebusa

Du même éditeur

1 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


© Copyright 2014 - phebusa - Design by Matthew