Phebusa
14 août 2017

Titre : Dernier Désir.

Date de parution : 2014 (Fayard) / 2015 (Le Livre de Poche).

Autrice : Olivier Bordaçarre.

Editeur : Le Livre de Poche.

Pages : 231.

Jonathan Martin, sa femme Mina et leurs enfants, ayant choisi de vivre au calme près du canal du Berry, voient leur riche et nouveau voisin, Vladimir Martin, peu à peu s’immiscer dans leur vie. Vladimir semble même vouloir ressembler en tous points à Jonathan.
bonne lecture
Une bonne lecture

Je suis tombée par hasard sur ce roman noir qui vacille entre le thriller et le roman psychologique. J’avais envie de changer un peu de mes lectures habituelles, et c’est chose faite avec Dernier Désir qui m’a fait passer un bon moment ! En plus, jusqu’alors, j’ai lu assez peu d’histoires qui mettent en scène des voisins.

Il est question d’un homme, Vladimir Martin, qui débarque dans le centre de la France où il fait la rencontre de Jonathan et de Mina… Martin. Après s’être amusé d’avoir un patronyme identique, les voisins sympathisent. Cependant, le jeune couple va être vite dérangé par ce nouvel arrivant qui semble imiter leur mode de vie et va jusqu’à acheter la même voiture et les mêmes meubles qu’eux.

J’ai apprécié découvrir le personnage mystérieux de Vladimir qui est, de façon très implicite, décrit comme une sorte de vampire. Ses réactions sont parfois équivoques, pas toujours très humaines. On ne comprend pas toujours ses intentions, de sorte qu’une certaine tension se créé tout au long du roman.

En tout cas, il est certain que c’est un homme qui possède beaucoup d’argent et qui achète tout ce qu’il veut. Une réflexion philosophique sur le désir et l’argent est proposée tout au long de ce roman qui porte bien son titre : jusqu’à où va aller Vladimir ? Quel sera son dernier désir ?

Ainsi, on observe une relation qui est toujours assez ambiguë car, même si les confrontations sont assez rares, des bouleversements et des interrogations prennent place : toute cette histoire n’est-elle qu’une coïncidence ? Où l’auteur veut-il nous emmener ? Je n’ai pas vu la fin venir : elle est étonnante et nous laisse songeur !

En bref, j’ai apprécié cette histoire angoissante et pleine de suspense qui met en scène des voisins dont les intentions sont assez mystérieuses.

Phebusa

Du même éditeur

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


© Copyright 2014 - phebusa - Design by Matthew