Cliquez pour plus de chroniques ...
08 fév 2015

couv45337205

Date de parution : 2013.

Auteure : Angélique Ferreira.

Editeur : Flammèche.

Pages : 424.

J’ai pitié de vous, Nicolas. Vous n’êtes pas heureux et ça se voit comme le nez au milieu de la figure. Un père qui a honte de votre orientation et de vos choix de carrière, une sœur qui se plaît à vous faire passer pour un idiot, et personne sur qui réellement compter. » Lorsque les routes de Nicolas Valentin Pontault et d’Iris Sélène Black se croisent, ce n’est pas l’amour qui les unit. Au contraire ! Le premier n’est qu’un jeune homme ordinaire : photographe, modèle et professeur de théâtre à Lyon, son univers bascule le jour où il perd son travail. Déterminé à ne pas se laisser abattre, il décide de saisir cette occasion pour reprendre ses études. La seconde est une jeune bibliothécaire qui tente tant bien que mal d’échapper au clan de sorcières dont elle est l’une des héritières. Traitée comme une pestiférée par les siens, Iris est fermement décidée à ne pas les laisser contrôler sa vie. Malgré ces différences, lorsque Nicolas est transformé en loup, c’est auprès de la jeune femme qu’il trouve réconfort et protection. Au même moment, une étrange série de meurtres s’abat sur la ville, et tout porte à croire que l’assassin en a désormais après eux…
bonne lecture
Une bonne lecture

Tout d’abord, je remercie chaleureusement l’auteure de m’avoir proposé ce livre. La jolie couverture attire l’œil sur deux personnages qui vont être les deux héros dont on va suivre les aventures.

S’ils ont des histoires bien différentes, le destin va les réunir. D’un côté, nous avons Nicolas, un professeur de théâtre, et de l’autre côté, Angèle, une jeune femme qui souhaite renoncer à son héritage familial, la sorcellerie. Ce sont tous deux des personnages en exil car Nicolas est aussi en conflit avec sa famille.

C’est avec plaisir que j’ai découvert les points de vue de nos deux protagonistes, mais j’ai particulièrement apprécié le personnage d’Angèle pour son humour… De plus, la relation qu’entretiennent les deux personnages est intéressante car Nicolas n’apparaît pas toujours sous la même forme aux yeux d’Angèle (oui, oui, regardez la couverture !). Ainsi, au fur et à mesure du récit, ils apprennent à se connaître et à refouler leurs préjugés. Mais attention, le côté bestial d’un des personnages pourrait revenir dans certaines scènes…

Néanmoins, je ne cache pas qu’il y a un moment dans le roman où j’ai tourné en rond, c’était un peu répétitif. Heureusement, si l’action n’est pas toujours au rendez-vous, le suspense, lui, est bien là. C’est un point fort de ce roman et c’est sans doute à cause de cela que j’ai lu ce livre en une journée. En plus d’une guerre de clans qui va remuer la vie quotidienne de nos personnages, une série de meurtres fait ravage. Et ils sont en danger, eux aussi ! Il y a là une dimension mythologique très prenante, notamment un lexique à la fin du livre.

Enfin, j’ai aimé certains événements magiques qui m’ont fait vaguement penser à ceux de la saga Harry Potter. Cependant, s’il y avait un petit bémol à souligner, ce serait au niveau de l’écriture : à certains moments – et surtout au début le temps de m’y habituer – je n’ai pas toujours compris quel personnage parlait car il n’y a pas vraiment de chapitres qui permettent de les distinguer. Malgré ce côté un peu brouillon, la fin est haute en couleur… A quand la suite ?!

En bref, c’est une histoire pleine d’humour, dans laquelle deux personnages apprennent à se connaître au sein d’un tumulte mêlant la sorcellerie, la mythologie et surtout… le suspense ! Un monde magique et romantique à découvrir.

Phebusa

Alors, avez-vous envie de lire ce livre ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

3 Commentaires

  1. magicienne01

    Pour l’instant, je fais des recherches de lecture, ce style de lecture Fantasy Urban s’adresse à quel créneau d’âge ?
    Cette lecture est intéressante mais pas pour mon âge, adulte + 40 ans
    Merci de votre réponse.

    1. Phebusa

      Je lis beaucoup de Young Adult et je ne sais pas si celui-là plaira pour + 40 ans, mais pourquoi pas !
      En fantasy urban, j’ai beaucoup aimé Rebecca Kean (par contre, le premier tome est + tourné vers la bit-lit). Sinon, il y a la grande saga de Patricia Briggs qui plaît bien dans ce genre-là, mais je ne l’ai pas lue…
      Voilà, en espérant que ça puisse un peu aider ! Bonnes lectures :-)

  2. Melliane

    Contente de voir que malgré quelques points tu ais passé un bon moment avec l’histoire ! Je ne connaissais pas vraiment mais je suis curieuse de voir ce que tu penseras de la suite quand il y en aura une.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


© Copyright 2014 - phebusa - Design by Matthew