Cliquez pour plus de chroniques ...
14 oct 2013

Roman d'horreurDate de parution : Octobre 2013 .

Auteur : Arthur Ténor

Editeur : Scrinéo.

Pages : 204 pages.

Quatrième de couverture :

Valentin ne le sait pas encore, mais il un don… Un don qui lui permettra de résoudre des enquêtes en communiquant avec l’autre côté. Ils sont trois, ils sont adolescents et ils adorent frissonner de peur… sauf si c’est pour de vrai ! Cette fois-là, après une soirée « film d’horreur » hilarante, Valentin, Cédric et Zoéline vont être comblés au-delà de leurs espérances…

Grâce à l’idée géniale de l’un d’eux pour organiser la farce du siècle, le trio va vivre en live une expérience digne des meilleurs récits d’épouvante. Le décor est une maison sinistre à souhait, close comme un coffre-fort de l’enfer. Les damnés qui la hantent sont vraiment très effrayants. Et pourtant, ce n’est pas d’eux que viendra le pire…
Le pire, le monstre, le cauchemar pour de vrai… c’est l’autre, celui qui n’a pas de visage, ne parle pas, n’émet aucun son en se déplaçant. Et lorsque se produit la rencontre… il est trop tard pour fuir.

bonne lecture
Une bonne lecture
Je ne suis pas une adepte du genre « épouvante » mais le résumé m’a attirée, et j’ai bien fait de me le procurer, surtout qu’Halloween approche ! En plus, l’histoire se lit très vite. L’écriture est très simple et les fins de chapitre ont toutes une petite dose de suspense qui pousse le lecteur à continuer. C’est une intrigue saisissante.

C’est avant tout un roman jeunesse donc ça ne se réduit pas à une histoire d’horreur et sanguinolente. En effet, j’ai apprécié suivre l’enquête qui se met en place avec les trois protagonistes qui sont des adolescents : la maison est-elle vraiment hantée ? Qu’est-ce qui s’y est produit des années auparavant ? Y a-t-il encore quelqu’un qui rôde dans la maison ?

Les rebondissements s’enchaînent et on ne voit pas la révélation venir. C’est une bonne surprise, qui révèle une certaine maitrise du suspense de la part de l’auteur.

Les frissons s’accompagnent d’une toute petite dose d’amour et d’humour, qui permettent de relâcher un peu la pression, car il ne faut pas oublier que nos héros sont des adolescents. C’est surtout le fantastique qui est mis au premier plan : si vous étiez en manque de fantômes, vous voilà servis ! Je peux vous dire que je n’aimerais pas être dans cette maison.

J’ai aussi apprécié les références à plusieurs films d’horreur qui sont reprises à la fin du livre.

Bref, c’est une histoire dont la trame ressort du « déjà-vu » mais elle est plaisante et très rapide à lire. C’est plutôt un mélange entre l’horreur et le policier, donc n’ayez pas peur ! En fin de compte, je me dis : « pourquoi pas une petite adaptation cinématographique ? » En effet, l’intrigue est très bien ficelée. On voit qu’Arthur Ténor n’en est pas à son premier coup d’essai !

Phebusa

Alors, avez-vous envie de lire ce livre ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Du même éditeur

20 Commentaires

  1. Kevane Saefiel

    Ha tiens pourquoi pas, j'ai lorgné dessus pendant un moment et puis je l'ai oublié mais j'aime bien ce genre et les histoires fantastiques et d'épouvantes (d'ailleurs la machine qui lave les rues en ce moment même devant chez moi fait un affreux bruit qui fait penser à un fantôme haha).
    Je le note ^_^

  2. Souris

    Je le rajoute dur ma wish_list, merci pour cette chronique et tout tes commentaires sur mon blog, je vais tenter de rattraper mon retard et passer plus souvent sur les blogs des copinautes ;)
    À bientôt

  3. Melliane

    Oh oui ça a l’air sympa. Je ne suis pas trop épouvante non plus mais comme toi le résumé m’attire pas mal. Je suis contente que ça ait été une jolie surprise, merci pour la découverte !

  4. Bouchon des bois

    Tiens, ta chronique me laisse perplexe : moi qui avait été un peu déçue par Les Fabuleux, du même auteur, j’ai bien envie de retenter l’expérience avec ce titre. Après tout, pourquoi pas ? En plus la période est idéale :D Merci Phebusa !

    1. Phebusa

      Ah ben je n’ai pas lu ses autres livres donc je ne peux pas comparer, mais celui-ci est très sympa même si ça reste simple et quelque peu jeunesse. Bonne lecture :)

  5. Mathilde Clerbois

    Je ne suis pas trop horreur et tout, mais vu que tu dis que ce n'est pas trop ça, pourquoi pas ! Je le lirais peut être, il a l'air bien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


© Copyright 2014 - phebusa - Design by Matthew