Phebusa
31 mai 2015


phobosDate de parution :
 11 juin 2015.

Auteur : Victor Dixen.

Editeur : Collection R.

Pages : 433.

Six prétendantes d’un côté. Six prétendants de l’autre. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.
smiley_cupidoncoupcoeur
Coup de coeur

J’ai eu la chance de lire Phobos avec un peu d’avance sur sa sortie française car il est paru en avant-première aux Imaginales. Comme d’habitude, l’équipe de la collection R assure ! C’est avec enthousiasme que j’ai été le chercher sur le stand, où Victor Dixen était présent pour une belle dédicace et une discussion sympathique ! Et ce n’est pas pour rien que c’est l’un de mes auteurs favoris : deux de ses ouvrages lus (rappelez-vous d’Animale)… et deux coups de cœur ! Pour preuve, j’ai lu ce tome en moins de deux jours…

Ce roman nous embarque dans une conquête de l’espace mais aussi dans une conquête de l’amour : 12 jeunes, qui ont quelques mois pour apprendre à se connaître, s’en vont sur Mars en aller simple dans le cadre du programme Genesis. Oui, oui, en aller simple ! Ils abandonnent tout derrière eux pour commencer une nouvelle vie. C’est l’inverse de Les 100, dont les livres sont parus dans la même collection.

Les candidats pensent participer à un simple show de téléréalité qui fait vaguement penser à La Sélection ou à l’émission « Love Story ». Mais l’originalité est là : premièrement, les spectateurs alimentent le trousseau de chaque candidat pour qu’ils puissent obtenir le meilleur habitat possible une fois sur Mars. Deuxièmement, les jeunes gens n’ont pas été choisis au hasard : chaque candidat a un secret à cacher. Oui, on a un peu de « Secret Story » aussi, mais bon la comparaison s’arrête là, je vous rassure. En tout cas, c’est un récit qui m’a surpris à plus d’une reprise ! On se demande où l’auteur va chercher de telles idées…

Par ailleurs, j’ai adoré l’héroïne, Léonor, dont on apprend le passé difficile et le terrible secret. L’histoire est souvent narrée à la première personne, sauf lorsque nous sommes dans le Parloir, où ont lieu les speed-dating de 6 minutes entre les différents candidats. Personnellement, j’ai bien ri grâce aux petites touches de romantisme (oui, je suis vilaine) : je pense à la chanson « Our coooosmic looove ! » ou à l’idée des deux anges qui s’envolent dans le Parloir pour faire connaissance.

On découvre aussi les cinq autres filles qui l’accompagnent, puisqu’on est principalement dans le compartiment féminin tout au long de l’histoire. J’aimerais bien savoir ce qu’il s’est passé chez les garçons. En tout cas, même si certains personnages ont plus retenu mon attention que d’autres, ils ont tous de sacrées personnalités. J’ai hâte d’en savoir plus dans la suite ; cette saga étant un diptyque (deux tomes).

Mais le voyage ne risque pas de se passer comme prévu. Serena McBee, l’organisatrice du programme Genesis, est un personnage intriguant qui cache de multiples secrets. Cette inquiétante psychologue souhaite avoir tout sous contrôle et autant dire qu’elle n’a pas de bonnes intentions. Pour rester très vague, il y a des enquêtes, du sang et des stratagèmes politiques… Et ces histoires annexes auront encore leur mot à dire dans la suite de Phobos car certaines d’entre elles restent mystérieuses.

J’ai apprécié la construction du récit, originale et précise. Victor Dixen apparaît ici comme un scénariste qui joue avec le « champ » et le « hors-champ » ainsi que la « voix off » de Serena McBee qui intervient régulièrement à bord du Cupido. D’ailleurs, afin de mieux nous représenter le vaisseau, quatre ou cinq schémas expliquant le protocole de décollage ou la structure de l’habitat spatial sont glissés dans le livre.

Mais l’auteur de Phobos est aussi un dramaturge qui nous emmène dans une conquête aux allures de drame puisque son livre est coupé en cinq actes… Il ne laisse rien au hasard, que ce soit les références bibliques ou encore les deux chiens invités à bord qui ont aussi leur rôle à jouer. Que de suspense !

En bref, ce thriller spatial en huis clos a su conquérir mon cœur ! Embarquez vous aussi dans un voyage sur la planète Mars au cours duquel des rebondissements vous attendent, que ce soit sur le vaisseau ou sur la Terre… Personnages bien travaillés, écriture raffinée et collection préférée, que demander de plus ?

Phebusa

Alors, avez-vous envie de lire ce livre ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Du même éditeur

16 Commentaires

  1. Léa - Lectureavie

    Coucou Johanna ! :D
    Comme prévu, j’ai lu ta chronique ! :P
    Comment dire que maintenant, j’ai encore plus envie de le lire qu’avant ?… xD
    Bref, je ne peux l’acheter que le 13 juin (en même temps que Night School 5) du coup je le lirai juste après le 5ème Night School ! :P J’espère aimer autant que toi !! :D
    (Et d’ailleurs, j’espère que Victor pourra venir à Montreuil, qui sait ?)
    Des bisous,
    Léa

    1. Phebusa

      Hey Léa ! :)
      Haha, tant mieux alors. J’ai hâte que tu le découvres aussi !
      On lit les mêmes choses puisque je viens de me lancer dans le tome 5 de Night School (en VO).
      J’espère bien que Victor sera là à Montreuil. Il y était l’année dernière donc il n’y a pas de raison. Et en plus, le tome 2 de Phobos sortira en novembre, un peu avant.
      Bisouxxx <3

  2. Little A

    J’avais aussi beaucoup aimé « Animale » <3. Ce nouveau roman de Mr Dixen me tente vraiment, vraiment, vraiment beaucoup ! Ta chronique m'intrigue encore plus ! J'ai hâte de pouvoir le lire ;)!

  3. bea285

    J’ai été très étonné de voir que l’auteur de Phobos était français car habituellement La collection R favorise plutôt des romans américains qui marchent (dans la grande majorité des cas). Du coup, ce livre a piqué ma curiosité. D’autant que j’ai déjà eu l’occasion de voir apparaître d’autre de ces livres avec des avis très positifs comme Animals. Le seul petit point du livre qui me fait hésiter est l’aspect télé-réalité genre « Secrets stories » car je déteste toutes ces émissions. A bientôt Phebusa. :)

    1. Phebusa

      Oui, c’est vrai. Je suis contente que la collection se tourne aussi vers les auteurs français. On a Carina aussi ;)
      Ca va encore, on reste quand même dans le vaisseau avec les perso. On sait que c’est pour la télé-réalité mais ce n’est pas le plus important.
      Bisouxxx

  4. Colyne.H

    Franchement avant de lire mon avis je n’avais aucune intention de l’acheter…..
    maintenantu, j’espère qu’une chose c’est le voir dans les rayons à la fnac ou à la librairie *-*
    merci beaucoup pour ton avis!!!

  5. Karine:)

    Peut-être est-ce qu eje vais me laisser tenter… le pitch de départ me tente bien, mais j’avais peur du déjà vu. Du coup, je pense que je vais finir par lire tous les billets avant de me décider!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


© Copyright 2014 - phebusa - Design by Matthew