Obsession

Obsession

Auteure : Catherine Kalengula.

Editeur : Hachette Black Moon.

Date de parution : Janvier 2012.

Pages : 256.

Quatrième de couverture :Gisèle, une jeune danseuse française de dix-neuf ans, débarque à New York dans le but de faire carrière dans l’un des théâtres de la mythique Broadway. Mais elle rate son audition et voit ses rêves s’envoler. Pourtant, elle est remarquée par le propriétaire du théâtre, qui lui propose un poste de… femme de ménage. Elle pourra ainsi assister discrètement aux répétitions en attendant de trouver un rôle dans un spectacle. Mais bientôt, des phénomènes étranges se manifestent autour de Gisèle. Elle apprend alors qu’un jeune danseur s’est suicidé dans ce théâtre, quatre décennies auparavant. Gisèle est-elle devenue folle, ou est-il possible que la présence qui semble l’enlacer lorsqu’elle s’entraîne en cachette sur la scène du théâtre soit un fantôme ?
déception
Une lecture décevante

Je n’ai pas été convaincue par l’histoire ! L’auteure ne l’a pas poussée assez loin, notamment sur le thème surnaturel.

J’ai lu très peu de livres sur la danse, donc cet ouvrage constituait une bonne occasion. En fin de compte, je m’attendais à autre chose de ce livre : la danse n’est traitée qu’en toile de fond ! J’aurais préféré plus de passages sur la danse. Heureusement, les descriptions des chorégraphies et les sensations de Gisèle lorsqu’elle danse m’ont rappelé l’époque où j’ai dansé moi aussi. C’est cependant la seule fois où j’ai été liée à l’héroïne, qui m’a laissée indifférente le reste du récit.

Dans cette histoire, on découvre les préjugés sur le monde de la danse : le métier de danseuse ne serait pas une profession.

L’héroïne est une jeune femme de dix-neuf ans immergée dans le monde new-yorkais, et elle qualifie bien l’impression que l’on peut avoir lorsqu’on arrive dans une nouvelle ville pleine de promesses. Ce lieu est plutôt bien décrit (Broadway, les coulisses du spectacle, etc.) mais c’est le strict minimum, l’action principale se contentant de rester dans le théâtre. On peut penser au Fantôme de l’opéra.

Ce que l’on attend de découvrir dans ce livre, c’est ce mystérieux voile bleu qui s’enroule autour d’elle sur la couverture du livre… En effet, le thème fantastique est présent, notamment grâce à une atmosphère mystérieuse et magique. Le lecteur se pose beaucoup de questions. Cependant, l’histoire amoureuse qu’elle va vivre est jouée d’avance… Le dénouement ne m’a pas particulièrement touchée, je me suis même dépêchée de finir ce livre pour passer à autre chose.

C’est donc avec un avis mitigé que je termine ma lecture : certains passages m’ont charmée, d’autres m’ont ennuyée.

Citation :

« New York, la ville où tous les rêves sont permis… mais pas promis. »

Phebusa

[poll id= »19″]

Cet article a 8 commentaires

  1. franchement pas terrible ! une déception

  2. Moi, je l’ai beaucoup aimé. Après, je m’attendais aussi à autre chose que toi sans doute… Je pensais qu’il regorgerait de descriptions techniques sur la danse classique, et comme je ne pratique pas cette danse mais quelque chose de totalement opposé, j’avais peur de m’y perdre, de m’ennuyer. Et au final, pas du tout : j’ai été tout de suite prise par l’histoire, peut-être aussi parce que la danse est en histoire de fond. J’avoue que l’histoire d’amour, c’est couru d’avance, que le fantôme, on a rapidement une idée de son identité, mais j’ai quand même bien aimé ce livre. Je l’ai lu après une grosse déception (qui m’a pris tout un mois, tout de même…), alors je crois aussi que sa légèreté m’a fait du bien. Après, je comprends que tu aies pu être déçue =)
    (Pour la citation, j’ai pris la même ^^ Je trouve qu’elle reflète assez bien l’état d’esprit de New York. Ou du moins, ce qu’on en voit)

    1. Oui, c’est surtout par rapport à mes attentes que ça a pêché. Mais je suis contente de voir qu’une personne a apprécié car je n’ai pas lu beaucoup d’avis sur ce livre. Je pense que l’histoire peut être plaisante même si c’est quelque peu prévisible…

  3. un vrai coup de cœur pour moi 🙂

    1. Ah c’est marrant ça. Pas mal d’avis positifs quand même, tant mieux 🙂

  4. et bien moi je me laisserai bien tenté tout de même!

Laisser un commentaire