Phebusa
11 Fév 2019

 

Tomi Ungerer est un auteur de littérature jeunesse né en 1931, mais également un illustrateur et un peintre. L’une de ses œuvres les plus connues n’est autre que l’album jeunesse Les Trois Brigands paru en 1961, adapté en dessin animé ou encore en jeu de société.

Un artiste connu davantage à l’étranger qu’en France ?
En 1943, alors qu’il n’a que treize ans, il écrit un manifeste de protestation, Deutschland !, contre l’Allemagne qui envahit sa région natale, l’Alsace. Il a également écrit Otto., l’autobiographie d’un ours en peluche né en Allemagne qui nous parle de la seconde Guerre Mondiale.

Même si Tomi Ungerer est rapidement parti à la conquête de l’Amérique pour y trouver un travail, il a toujours été un écrivain marqué par les guerres. En effet, il utilise sa plume pour des satires et des dessins engagés. Par exemple, il a réalisé des affiches contre la guerre du Vietnam ou encore contre la ségrégation raciale.

A Strasbourg, se trouve un musée au nom de Tomi Ungerer inauguré en 2007. Il est possible d’y observer 11.000 dessins de l’illustrateurs ainsi que plus de 6.000 jouets qui lui ont appartenu !

Un artiste protéiforme.
Tomi Ungerer a l’habitude d’écrire tous ses livres d’enfants en anglais, mais il écrit aussi en allemand et en français. On dénombre à ce jour 90 ouvrages jeunesse, dont la morale pourrait parfois surprendre car l’auteur déclare lui-même qu’ « il faut traumatiser les enfants, sinon ils deviendront tous experts-comptables. »

Son succès en France vient aussi du fait que les pays anglo-saxons sont moins ouverts quand il s’agit de corrompre la jeunesse mais surtout quand il dessine des femmes fatales et propose des ouvrages érotiques.

Phebusa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


© Copyright 2014 - phebusa - Design by Matthew