Phebusa
02 Juin 2016

Titre : Les Loups chantants.

Date de parution : 19 mai 2016.

Auteure : Aurélie Wellenstein.

Editeur : Scrineo.

Pages : 352.

Yuri appartient à un clan d’éleveurs de rennes. Il vit dans un village entouré par un perpétuel blizzard. Il y a un an, son amour, Asya, a disparu dans la tempête, attirée par les hurlements hypnotiques des loups chantants. Bien que tout le monde la croie morte, le garçon espère qu’elle soit toujours en vie, quelque part, de l’autre côté du blizzard. Un jour, la sœur de Yuri, Kira, contracte un mal étrange ; son corps se couvre de glace. Pour le chaman du clan, la jeune fille est maudite par le dieu de l’hiver ; elle est bannie, et condamnée à s’enfoncer seule dans le blizzard. Mais une amie, Anastasia, rejette farouchement ce verdict surnaturel. Selon elle, il s’agit d’une maladie soignable à la capitale, par la chirurgie. Déterminés à tout tenter pour sauver Kira, Yuri et Anastasia prennent leurs traîneaux à chiens pour emmener la jeune malade à la capitale. Mais aussitôt partis à travers le blizzard, les loups les prennent en chasse.

bonne lecture
Une bonne lecture

Tout d’abord, je remercie les éditions Scrineo pour m’avoir permis de découvrir cet univers glacial, digne de celui de Croc-Blanc que je suis actuellement en train d’étudier avec ma classe de cinquième. J’ai fait un bon voyage avec cette lecture même si je m’attendais à mieux de la part de l’auteure du Roi des fauves dont j’ai lu beaucoup de bien.

J’ai adoré l’univers qui est pour moi l’un des points forts de ce roman. La description du blizzard et des difficultés liées aux conditions hivernales est omniprésente et créé des tensions. J’ai dû lire Les Loups chantants en une ou deux soirées ! De fait, je me suis vite plongée dans cet univers qui se caractérise non seulement par le road-trip d’un frère, de sa sœur et de leur amie d’enfance, mais aussi par le huis-clos dans lequel ils se trouvent car ils sont sans cesse entourés de loups.

En effet, la magnifique couverture révèle la présence d’un loup au regard mystérieux, presque effrayant, dans un environnement hivernal. Ce regard envoûtant est-il un allié ou une menace pour notre trio ? La meute de loups veut-elle attaquer ou défendre nos héros ? Très vite, on se rend compte que le chant des loups a des pouvoirs semblables à celui des sirènes dans le mythe d’Ulysse. Jusqu’à la dernière page, le suspense est maintenu !

Cependant, si on creuse les ficelles de l’histoire même, il y a certains éléments qui sont peu éclaircis et d’autres, au contraire, qui sont tellement simples à deviner à l’avance. Tout d’abord, le centre de l’histoire tourne autour de la maladie de Kira qui serait, d’un côté, liée à la magie et, d’un autre côté, liée à la science. Ces deux aspects ne sont malheureusement pas assez développés à mon goût car l’un des deux est, à un moment donné, évincé sans explication convaincante. D’ailleurs, et ce sera mon deuxième bémol, je ne vois pas l’utilité d’Anastasia qui semble être un prétexte à une romance bien trop prévisible.

En bref, j’ai apprécié l’univers hivernal des Loups chantants qui propose un road-trip et une course contre la montre. Néanmoins, certains éléments sont trop classiques et peu développés à mon goût.

Phebusa

Du même éditeur

4 Commentaires

  1. florence

    La couverture m’avait fait de l’oeil la dernière fois, mais je ne m’y étais pas plus intéressée que cela. Ta chronique me donne bien envie malgré les petits points négatifs que tu soulèves :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


© Copyright 2014 - phebusa - Design by Matthew