Phebusa
02 Nov 2017

Titre : Les Clés du bonheur qui vient du Nord.

Date de parution : octobre 2017.

Auteure : Valérie Robert.

Editeur : Leduc.s

Pages : 251.

Savez-vous que le bonheur… vient du Nord ? C’est en effet au Danemark, en Suède et en Scandinavie que vivent les populations les plus heureuses et les enfants les plus épanouis ! La journaliste Valérie Robert est allée, au fil de témoignages et d’interviews d’experts, recueillir tous les secrets du bien-être nordique… pour les appliquer dans sa propre vie. Résultat ? Elle est HEU-REU-SE !

Et si vous aussi, vous testiez le hygge danois, chantre de l’empathie et de la bienveillance envers soi et les autres ? Et si vous essayiez le lagom suédois, qui vous invite à expérimenter le « ni trop, ni trop peu » dans votre vie de tous les jours (alimentation, consommation, écologie) ?

Dans ce livre, vous piocherez des astuces toutes simples :
– pour profiter des petits bonheurs de la vie ;
– pour développer une parentalité bienveillante ;
– pour vivre totalement zen au bureau ;
– pour mitonner de bons petits plats scandinaves ;
et vous découvrirez les bonnes adresses à Paris et en régions pour décorer, savourer, entretenir votre intérieur selon le lifestyle nordique.

bonne lecture
Une bonne lecture
Tout d’abord, je remercie les éditions Leduc.s pour cette lecture qui m’a permis de comprendre ce qu’est le hygge, mot bien étrange que je voyais de plus en plus apparaître dans les rayons des librairies. En ce moment, je trouve que l’on parle beaucoup de développement personnel et de bien-être. A un moment donné, le « miracle morning » se retrouvait sur beaucoup de réseaux sociaux. J’ai trouvé que l’ouvrage du même nom n’inventait rien, si ce n’est qu’on gagne du temps pour soi si on se lève plus tôt le matin… Ironie bonjour, vous l’aurez remarqué ! Quant aux clés du bonheur qui vient du Nord, c’est une bonne découverte mais je ne collectionnerai pas d’autres livres sur le thème. Il permet juste de poser quelques principes qui ne sont pas non plus très innovants ou originaux.

Alors, qu’est-ce que le hygge ? Prononcé « hugueu » avec un « h » aspiré, c’est le bonheur danois, à ne pas confondre avec le lagom, l’art de vivre suédois. Ces deux concepts du bonheur sont en réalité complémentaires car si le hygge désigne le bonheur quotidien et la satisfaction immédiate, le lagom évoque le bonheur à long terme et une certaine manière d’envisager la vie. Après tout, il s’agit d’être heureux non seulement aujourd’hui mais aussi demain. J’avais tendance à relier le hygge à l’esprit « cocooning » des saisons fraîches mais, comme le précise ce livre, il ne faut pas oublier la dimension sociale. En effet, la couverture montre qu’il est important de se réunir avec des proches autour d’un bon repas et d’un feu de cheminée. On passe donc du hygge au hug (câlin) pour le petit jeu de mots, et autant dire qu’ils sont très nombreux dans cet ouvrage !

Le bonheur est également à étendre à tous les domaines, que ce soit à l’éducation, le travail, la décoration ou encore la cuisine. J’ai été ravie de découvrir 25 recettes culinaires dont celle du Merveilleux bien connu à Lille. Cependant, force est de constater que tous les préceptes présentés ne sont pas réalisables car notre société et notre culture sont différentes de celle du Danemark. Par exemple, concernant le travail, j’aime beaucoup l’idée du petit-déjeuner amené par un membre différent de l’équipe chaque semaine, mais partir plus tôt une fois par semaine ou faire une sieste de vingt minutes durant la journée n’est pas toujours envisageable.

Si l’on revient aux idées de base du hygge, sachez qu’il vous faut tout simplement quelques bougies, des lampes basses, des plaids et des coussins. D’ailleurs, j’ai apprécié que les éléments importants soient surlignés en gras. Pour résumer, il faut préférer la qualité à la quantité et ne pas être tenté par la surconsommation. Je suis d’accord avec ce mode de vie même si ma décoration a aussi tendance à partir dans le baroque avec de grands plafonniers et des tissus dorés bien brillants… Zut ! Le baroque reste synonyme d’exubérance.

En outre, ce livre pointe également quelques éléments plus précis, ou devrais-je dire se permet quelques placements de produit. Sont cités les bougies Skandinavisk en cire naturelle et à la mèche 100% coton, des musiques « acoustiques » (guitare ou piano accompagné d’une douce voix) telles que Bon Iver, Here Come The Sun – The Beatles, 24K Magic – Bruno Mars ou encore Bob Marley, mais aussi des objets cuivrés (le cuivre étant un matériau aux propriétés électromagnétiques qui permettent d’éviter les mauvaises ondes).

Enfin, il est également conseillé d’enlever les rideaux des fenêtres pour faire entrer le maximum de lumière chez soi, ce qui selon moi n’est pas l’idée du siècle… Par contre, j’ai apprécié la liste de boutiques et de restaurants présente à la fin de l’ouvrage : sur Lille, est conseillé le restaurant Lakson, qui propose une gastronomie suédoise, norvégienne et danoise, dans un décor boisé scandinave. A tester !

En bref, ce livre de développement personnel est intéressant pour poser quelques principes nous permettant d’accéder au bonheur, mais aussi pour nous permettre de réfléchir à notre mode de vie actuel. Cependant, il n’invente rien d’extraordinaire…

Phebusa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


© Copyright 2014 - phebusa - Design by Matthew