Les Beaux Lendemains de Saint-Chanas - Phebusa
Phebusa
02 Mar 2018

Titre : Les Beaux Lendemains de Saint-Chanas.

Date de parution : 2017.

Auteure : Véronique Lesimple.

Editeur : France Loisirs collection Nouvelles Plumes.

Pages : 386.

Laisser les fantômes derrière soi… Retrouver goût à la vie… S’autoriser à aimer enfin ?
1919. Plongée dans l’hiver, la France pleure encore ses morts. De retour chez eux, les soldats doivent pourtant s’obliger à reprendre une vie normale. Grâce à l’amitié qui le lie depuis l’enfance au Comte Lucien de Lavera, le lieutenant Armand Rouvière se voit proposer le poste de régisseur au château de Saint-Chanas. À peine arrivé, le jeune homme découvre un domaine à l’abandon et une famille si marquée par le drame que la vie même semble avoir déserté les couloirs du château. Sarah, la tante excentrique, Hubert, l’héritier qui a perdu la vue dans une tranchée, Louise, la belle et inconsolable veuve de guerre, et son petit garçon délaissé, Charles, vivent reclus dans leur chambre, n’échangeant que quelques mots à l’heure des repas. Armand par sa bienveillance et sa volonté réussira-t-il à leur redonner le goût de vivre ? L’amour soufflera-t-il à nouveau sur ces cœurs endormis ?
bonne lecture
Une bonne lecture
Tout d’abord, je remercie les éditions France Loisirs pour cette bonne découverte. Les Beaux Lendemains de Saint-Chanas a bien mérité le prix des lecteurs France Loisirs 2017. La trame n’est pas la plus originale qu’il soit, mais l’ensemble propose des personnages attachants et une histoire romancée que j’ai su apprécier en ce temps hivernal.

C’est une histoire qui réunit de multiples personnages qui ont vécu une histoire commune puisqu’ils ont connu la guerre. Cela permet de découvrir toute une époque, au niveau historique et social, mais le livre ne se limite pas à un aspect documentaire. En effet, il multiplie les interrogations sur chacun des personnages aux traumatismes importants.

J’ai eu envie d’en savoir plus sur la vie des habitants du château, et les voir repartir de l’avant au mieux possible. Cependant, peut-on vraiment se reconstruire après avoir vécu de tels événements ? Peut-on croire en un avenir ? Peut-on à nouveau vivre ou ne fait-on que survivre ? Les souffrances sont physiques et morales. Certes, même s’il y a quelques rebondissements, ce n’est pas un roman à suspense mais l’histoire a su me toucher.

Je me suis particulièrement attachée aux personnages de Hubert, un homme aveugle, et d’Armand qui est le régisseur du château. Pour lui, il faut s’occuper du château mais aussi des personnes qui y vivent. Bien sûr, comme l’on peut s’y attendre, la romance vient se glisser dans ces pages, et cela met du baume au cœur. L’amour n’est pas une solution à tout, mais cela permet de donner un nouveau départ à certains personnages. D’autres protagonistes trouveront un autre moyen pour accéder au bonheur.

En bref, j’ai apprécié cette romance historique qui permet de découvrir la vie de personnages traumatisés qui cherchent à donner un sens à leur vie. C’est une pépite libérant plein d’émotions !

Phebusa

Du même éditeur

1 Commentaire

  1. ACADIE

    Très belle histoire , personnages attachants , je referme ce livre avec regrets . Véronique LESIMPLE a une écriture fluide , aérée , claire , très agréable . Pour un premier livre , c’est une belle réussite . J’y reviendrai .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


© Copyright 2014 - phebusa - Design by Matthew