Phebusa
19 Fév 2015

le secret de l'inventeurDate de parution : 12 février 2015.

Auteure : Andrea Cremer.

Editeur : Lumen.

Pages : 407.

Imaginez un monde où l’Empire britannique aurait écrasé la rébellion qui a donné naissance aux États-Unis d’Amérique… Dans ce XIXe siècle alternatif, Charlotte, seize ans, vit loin de ses parents, descendants des révolutionnaires américains, qui continuent la lutte contre les sous-marins et les machines volantes de Britannia. Entourée d’autres fils et filles de la rébellion, elle habite dans un réseau de grottes souterraines non loin de la ville flottante de New York, où les artisans de la Ruche et les ouvriers de la Grande Fonderie côtoient l’aristocratie des vainqueurs. Un matin, elle croise dans la forêt un garçon amnésique, poursuivi par les machines de l’Empire, et lui sauve la vie. Mais quand elle le ramène dans les Catacombes, où elle attend comme tout le petit groupe d’amis qui l’entoure de rejoindre la lutte quand elle atteindra sa majorité, l’équilibre de son existence est bouleversé : parmi ses compagnons, tous ne sont pas ce qu’ils prétendent être, et l’existence de ce mystérieux garçon fait peser sur la rébellion une terrible menace… Des décharges de métal de l’Empire, infestées de rats d’acier, aux salons opulents de la noblesse, en passant par les méandres labyrinthiques de la Guilde des inventeurs, Charlotte est contrainte de quitter son refuge pour partir explorer le vaste monde !

Rébellion est le premier tome du Secret de l’inventeur, la nouvelle trilogie steampunk d’Andrea Cremer, l’auteur du best-seller international Nightshade, plusieurs fois classée dans les listes des meilleures ventes du New York Times. Monstres d’acier, magie vaudou, automates maléfiques et espions de haut vol, elle a su tisser un univers d’une grande richesse où brille une héroïne née pour mener la lutte !

3d-ange-3
Une excellente lecture

Tout d’abord, je remercie Emily et les éditions Lumen pour leur confiance. Cette maison d’édition fait maintenant partie de mes préférées ! Je suis ravie d’avoir reçu ce premier tome qui propose un titre accrocheur et surtout un univers original, agrémenté de steampunk, à savoir un monde rétrofuturiste, peuplé de machines et de robots. D’ailleurs, l’objet-livre est si bien travaillé que l’on se demande s’il ne vient pas d’un autre monde… Il a tout à fait sa place dans ma bibliothèque !

Même si le résumé paraît assez compliqué, l’histoire est très simple : l’Amérique est sous l’autorité de l’Empire britannique. Or, les révolutionnaires américains ne comptent pas se laisser faire. Ainsi, on rencontre Charlotte, une jeune fille de seize ans au caractère bien trempé dont on suit les aventures palpitantes.

J’ai apprécié découvrir ce nouveau monde tout en douceur. En effet, les personnages sont à peu près au même niveau de connaissances que nous puisqu’ils vivent dans des grottes souterraines à l’écart du monde civilisé. Pour une certaine raison, ils vont être amenés à se rendre à la surface. A partir de là, nous avons des descriptions (machines, styles vestimentaires, faits de culture, etc.) qui nous permettent de nous immerger dans l’histoire, sans pour autant faire l’objet de longueurs.

Pour autant, l’action commence dès les premières pages : lors d’une expédition, Charlotte récupère un jeune garçon amnésique, dont le mystère nous tient en haleine tout au long du récit. D’ailleurs, le point fort de ce livre, ce sont les protagonistes. J’adore le personnage mystérieux de Jack et la relation qu’il entretient avec Charlotte. Comme dirait l’autre : « Qui aime bien, châtie bien ». Puis, certains personnages, tels que le frère de Charlotte et Meg, adoptent des comportements étranges qui ne manquent pas de titiller notre curiosité…

Par ailleurs, ce roman ne manque pas de symbolique. Si l’Amérique n’a pas gagné la guerre d’Indépendance, on se doute que ces pages distilleront la question de la domination et de l’esclavage… A ce sujet, j’ai apprécié le contraste proposé entre les rebelles et la société.

Enfin, même si c’est un roman que j’ai pris plaisir à lire, je regrette quelques tournures de phrases étranges et certaines coquilles. Le vocabulaire m’a eu l’air plus recherché que les romans YA que j’ai l’habitude de lire. Cela contribue à créer une certaine poésie dans l’écriture de l’auteure, mais attention à ne pas tomber dans un récit trop complexe pour la jeunesse.

En bref, ce premier tome d’une trilogie pose les bases pour une suite très prometteuse. L’intrigue, bien ficelée, propose un agréable voyage entre l’ancien monde et le nouveau monde. Cette dimension steampunk est à découvrir sans plus attendre ! De plus, Le Secret de l’inventeur propose des personnages humains très attachants qui ne manqueront pas de vous surprendre.

Phebusa

Bonus-Pheb

– La publication du tome 2 en VO est apparemment prévue pour novembre 2015.

– La couverture VO :

couv VO the inventor's secret

– Le superbe trailer du tome 1 :



Alors, avez-vous envie de lire ce livre ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Du même éditeur

13 Commentaires

  1. Elodie

    Alors à la base, celui ci ne me tentait pas et voilà que mon double débarque avec un avis très positif !! non mais c’est pas bientot fini ???!!! c’est malin, maintenant +1 dans ma wish list !! je ne vais pas m’en sortir :'(

  2. Mathilde

    J’ai coché peut-être : j’adore la couverture, j’ai très envie de découvrir l’univers steampunk mais il me manque un petit truc en plus pour craquer complètement pour ce livre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


© Copyright 2014 - phebusa - Design by Matthew