Phebusa
04 Mar 2014

le prince d eteDate de parution : 2013

Auteure : Alaya Dawn Johnson .

Editeur : Collection R .

Pages : 431 .

Quatrième de couverture :
Il y a quatre cents ans, le monde tel que nous le connaissons a connu une fin tragique. Désormais, sur la côte de ce que l’on appelait jadis le Brésil, ce sont les femmes qui dirigent la légendaire ville-pyramide de Palmares Três. La Reine ne cède le pouvoir à un homme qu’une fois tous les cinq ans, à un Prince d’été dont l’histoire enfiévrera la cité le temps d’une année. Pour June Costa, la vie n’est qu’art. Ses œuvres géniales – des peintures murales aux hologrammes, en passant par des tatouages lumineux – impressionnent, voire irritent ses professeurs tout autant que ses camarades. Elle rêve de remporter le prestigieux Trophée de la Reine pour jouir d’une célébrité instantanée et de tous les privilèges qui vont avec. Un rêve qu’elle n’avait jamais remis en question… jusqu’à ce qu’elle rencontre Enki. Fraîchement élu Prince d’été, Enki est le garçon dont tout le monde parle à Palmares Três. Mais lorsque June le regarde, elle voit plus loin que ses fascinants yeux d’ambre et sa samba ravageuse : elle reconnaît en lui un artiste total, comme elle. Ensemble, June et Enki décident alors de créer un chef-d’œuvre qui restera gravé à jamais dans les annales de Palmares Três, attisant la flamme rebelle qui se lève contre les restrictions anti-technologie qu’impose le gouvernement matriarcal. Mais June va bientôt tomber profondément et tragiquement amoureuse d’Enki… Or, à l’instar de tous les Princes d’été qui l’ont précédé, Enki va devoir être sacrifié.
abandonee
Une lecture abandonnée

Alors que je continuais de découvrir l’une de mes collections fétiches, à savoir la collection R, voilà ma première déception avec Le Prince d’été. La couverture est magnifique mais je n’ai pas aussi bien accroché avec le contenu.

Lorsque je l’ai eu entre les mains, mon regard s’est attardé sur les quelques pages noires qui sont glissées dans le roman. En fait, l’histoire est divisée en quatre saisons. J’ai trouvé cela très original et intéressant, même si ne pas avoir de chapitres peut gêner nombre de lecteurs.

Mais comme je le disais, ce qui apparaît en premier, c’est l’originalité de cette histoire. D’une part, j’étais impatiente de découvrir ce récit qui développe le thème de l’Art – et à ce propos, la couverture vous en donne un aperçu – grâce au Roi d’été et l’héroïne, June, qui sont deux artistes voulant créer un chef-d’œuvre. D’autre part, j’attendais aussi d’en savoir plus sur cette société gouvernée par des femmes. N’oublions pas aussi qu’il s’agit d’une dystopie et que, par conséquent, il existe de nombreuses avancées technologiques dans ce monde futuriste.

Cependant, dès le début de l’histoire, ma lecture a été laborieuse et j’ai ressenti de grandes difficultés de compréhension. Je pense que cela est en partie dû aux nombreux termes étrangers. C’est au bout d’une cinquantaine de pages que j’ai réussi à raccrocher le wagon, mais sans doute pas assez puisque j’ai décidé d’abandonner (ce que je fais rarement, si ce n’est jamais) à la moitié de ce roman, c’est-à-dire au bout de deux saisons. J’ai quand même zieuté la fin et j’ai été encore moins déçue de quitter cette lecture avant l’heure puisque ce que j’en ai lu était prévisible.

Déjà, j’ai trouvé que la première saison ne m’a pas apporté plus d’informations que ce qui est écrit dans la quatrième de couverture – ou encore faudrait-il que j’ai tout compris pour saisir des éléments. Puis, la seconde m’a ennuyée, de sorte que je ne serais même pas capable de vous en parler car je n’ai que quelques bribes de souvenirs. J’ai ressenti un détachement complet vis-à-vis de ce qui était narré mais aussi vis-à-vis des personnages.

Ensuite, et c’est sans doute le plus important, je n’ai tout simplement pas compris où se passait l’histoire, et encore moins le fonctionnement de la société. Les lieux décrits n’ont pas été saisis par mon imagination. L’écriture est très (et trop ?) visuelle, les explications trop obscures à mon goût. C’est un peu comme si j’avais débarqué dans le néant, accompagnée de quelques notes de musique, et voilà.

Malgré un résumé prometteur et un Roi d’été énigmatique, cette dystopie – sans doute trop originale et trop dépaysante – m’a perdue en cours de route.

Phebusa

Bonus-Pheb
– Ce livre est un one-shot.

Alors, avez-vous envie de lire ce livre ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Du même éditeur

44 Commentaires

  1. Bouchon des bois

    Erf, je comprends ta déception… Même si pour moi ce roman avait été un coup de coeur ^_^ Mais j’ai l’impression que c’est soit l’un, soit l’autre avec lui ! Enfin, comme toi, je viens d’essuyer ma première « déception » avec R, avec La symphonie des abysses. J’en attendais beaucoup… Trop ! Bisous ma poupette chérie <3

    1. Phebusa

      Eh oui, ce sont les extrêmes avec ce livre !
      J’espère que La Symphonie me plaira plus qu’à toi alors…

  2. Nini

    Merci ça va m’éviter une dépense inutile!
    La couverture m’avais déjà fait de l’oeil, mais en lisant ta chronique… ben je me dis que nan!! lol
    Bisous ma belle!! <3

  3. Merry

    J’ai tenté cette lecture il y a quelques temps, et j’ai abandonné avant la fin de la première saison, car je ne voyais pas la finalité de l’action, et le style me semblait pesant… Je m’étais dit que peut-être je réessayerai, pour au moins le finir… Mais je ne sais pas si ça vaut le coup, il y a tellement d’autres beaux livres à découvrir!

  4. Clairdelune

    Lui qui me tentait beaucoup… dommage qu’il ne t’ait pas plu. Je compte tout de même le découvrir, pour m’en faire mon opinion. J’espère que j’accrocherai plus que toi. L’ouvrage a une bien belle couverture, en tout cas ! Bisous !! :D

  5. Francois Léa

    Arf. Moi j’ai vraiment adoré ce livre même si je comprends tes arguments. Mais c’est vrai que les avis divergent à son propos, soit l’un soit l’autre. :/

  6. elodie macquart

    Un livre qui me tente bien mais le problème ces qu’il a beaucoup d’avis négatifs, je tenterai peu être quand même de lire en livre voyageur ou en allant le chercher à la biblio

  7. Lalou AS

    Bien que ton avis est négatif, j'avais déjà lu bon nombre d'avis positifs sur ce livre et il me tente vraiment (malgré le bon freinage que tu m'as donné :p) ! Les livres divisées en grandes parties ne me gênent pas spécialement mais, maintenant, j'ai une petite appréhension en ce qui concerne l'intrigue – J'espère réussir à m'y plonger et ne pas être perdue ! Car personnellement, je n'hésite pas, mais PAS DU TOUT à abandonner un roman en court de route si il ne me plaît guère et que j'ai dû mal à continuer ! Espérons que ce ne soit pas son cas…!

  8. Ly

    Ce livre ne m’a jamais tenté, et avec ton avis ça risque pas :p Puis, je trouve que le résumé dit quand même pas mal de chose non? O_o

  9. Sabrina Le Jeune

    Ce roman est dans ma PAL, je l'ai eu d'occasion et heureusement car je lis souvent que les lecteurs, tout comme toi, ont souffert de longueur et que la fin est effectivement décevante et prévisible. Mais bon, je verrais bien à mon tour, j'ai parfois des goûts bizarres lol.

  10. Aurélie SINOIR

    La couv’ et le pitch me tentent grave… mais tu n’es pas la seule à avoir cet avis, du coup, je ne suis pas sûre de tenter.

  11. So Lenn

    Bon bah c'est cool, je ne pensais pas le lire non plus, ni le résumé, ni la couv ne m'attire ! Donc je passe mon tour :) Merci pour cette chronique

  12. Rosalie Gauchi

    Dommage que l'intérieur ne soit pas aussi beau que la cover que je trouve superbe!!Pas grave,j'en ai pleins d'autres qui m'attendent et un pas terrible de temps en temps,ça fait du bien!

  13. Antoine Lemaitre

    Moi aussi j’ai trouvé la couverture magnifique et le résumé prometteur ! Malheureusement, comme toi, je n’ai pas accroché. C’est dommage.

  14. lire-une-passion

    D’un coup, j’ai l’impression de me sentir moins seule.. Moi non plus je n’ai pas réussi à entrer dans l’histoire et j’ai rien compris… :/
    Je ne sais pas ce qu’il se passe à la fin, parce que je n’ai pas été aussi curieuse que toi (et que je ne l’ai plus xD) mais je pense aussi que c’est prévisible, malheureusement.
    Contrairement à toi, moi les longs chapitres m’ont assez dérangée :/

  15. Lucie Le Bras

    Tu m'as fait découvrir ce livre et ton avis me donne des doutes sur l'envie de lire. D'un côté le résumé prometteur et de l'autre ton avis mitigé. Mais comme c'est une dystopie et que j'adore lire les dystopies alors je me laisserai surement tenté pour me faire mon propre avis

  16. froggy80

    Oh c’est moche que tu n’as pas aimé… Et première déception de la Collection R !!! T’en prends un coup quand c’est ta maison fétiche… En tout cas, si tu veux, je suis peut-être prête à te l’acheter … Écris-moi si ça t’intéresse de me le vendre. Malgré tout, j’aimerais bien me faire mon avis car il est vrai que les avis sont mitigés à son sujet :-) Mais j,avoue que la couverture et le quatrième est très attirant … Bisous xox

  17. Phebusa

    J'espère aussi que tu ne te perdras pas en chemin si tu te lances…
    Oui, il ne faut pas hésiter à abandonner si ça ne plaît pas. Ce n'est pas comme si on n'avait pas d'autres livres qui nous attendaient… hihi

  18. Mathilde Clerbois

    Pour une fois qu'un livre est victime de son trop d'originalité et pas le contraire ! C'est tellement dommage qu'il n'ait pas été à la hauteur de tes attentes, avec le résumé intriguant qu'on nous offre :S Je le lirais tout simplement car je l'ai dans ma PAL (gain de concours) mais je n'y placerais pas trop d'attentes je pense

    1. Phebusa

      Contente de voir un avis positif ! Soit on n’aime, soit on n’aime pas…
      C’est vrai que le côté poétique avec le thème sur l’art doit bien ressortir :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


© Copyright 2014 - phebusa - Design by Matthew