Phebusa
08 déc 2015

img - la tour fantome

Date de parution : 2014.

Auteur : Taro Nogizaka.

Editeur : Glénat.

Pages : 224.

C’est dans un Japon moderniste où fleure une ambiance rétro, sensuelle et délicieusement morbide que l’action se situe. Dans cet univers familier aux amateurs de Ranpo Edogawa, les meurtres sanguinolents se succèdent et le héros, tout comme le lecteur, se retrouve rapidement pris au piège dans un déluge de faux-semblants. Qui croire dans ce monde où se confondent hommes et femmes, amis et ennemis, policiers et assassins, demoiselles en détresse et démons assoiffés de sang ?
mitige
Une lecture mitigée

A la bibliothèque, je suis tombée par hasard sur ce manga destiné à un public adulte. De fait, nous suivons des personnages torturés et un récit plutôt violent avec une pointe d’érotisme de surcroît. Plus précisément, il est question d’une succession de meurtres sanguinolents que veulent résoudre le héros et le lecteur.

Ces événements funestes ont créé une ambiance malsaine qui m’a mise mal à l’aise. On ne sait pas vraiment à quel personnage se fier car ils ont tous manipulateurs, même les policiers de la ville. De nombreux secrets sont enfouis, les faux-semblants sont bel et bien présents et la narration est parfois volontairement floue. Ainsi, le personnage principal est donc aussi déboussolé que le lecteur !

Néanmoins, l’histoire a suscité ma curiosité. On ne cesse de s’interroger sur l’origine de ces corps torturés retrouvés sur une horloge. En effet, vous remarquerez sur la couverture que les aiguilles du cadran sont en fait représentées par un être humain. Et des aiguilles, ça tourne… Aïe ! On se dirait dans un film d’horreur digne de Saw. Quel le mystère de l’horloge de la mort ?

En bref, si vous aimez les univers morbides et inquiétants, ce manga est fait pour vous ! Mon avis est en demi-teinte car l’ambiance est trop malsaine à mon goût…

Phebusa

Bonus-Pheb

– La série, terminée au Japon, compte 9 tomes au total.

2 Commentaires

  1. zaphrina makichan

    J’avoue que j’ai lu le premier et ce que j’ai retenu c’est l’aspect manipulateur mais j’aurai pas qualifié l’ambiance de malsaine..En tout cas pas seulement. Il y a trop de question pour ne retenir que ça. Il y a plein de choses. Personnellement, si je continue la saga (faudrait acheter la suite pour ça), c’est pour connaître le fin mot de l’histoire. Je pense que les mangakas ont créé un truc trop complexe. Après l’avoir lu, je n’ai pas songé « est-ce que j’ai aimé ou pas? », j’ai pensé « Pourquoi ils ‘est passé ci, pourquoi ça? Quel est l’intérêt? » En fait, j’étais en mode Sherlock je crois. Donc dire si j’ai aimé ou pas n’est la question je pense. Soit on se retrouve happé ou pas. Désolé mon com est super long et un peu brouillon même beaucoup.
    Je ne sais pas si tu as lu le manga Bakuman. C’est sur le milieu du manga et ils expliquent des choses sur ce genre de manga. C’est super intéressant même s’il y a un aspect romancé sur le fond, il reflète la réalité.

    1. Phebusa

      Oui, l’histoire doit être riche et complexe, à voir si ça tient ses promesses…
      Haha, je comprends que tu sois en mode Sherlock, il y a beaucoup de mystères. Ton commentaire est intéressant, je te rassure :P
      Oki je note la référence merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


© Copyright 2014 - phebusa - Design by Matthew