Phebusa
20 Avr 2016

Titre : La Nuit des temps.

Date de parution : 1968 / réédité récemment.

Auteur : Barjavel.

Editeurs : Presses de la Cité / Pocket.

Pages : environ 400 (selon les éditions).

Dans l’immense paysage gelé, les membres des Expéditions Polaires françaises font un relevé sous-glaciaire. Un incroyable phénomène se produit : les appareils sondeurs enregistrent un signal. Il y a un émetteur sous la glace…

coupcoeur
Coup de coeur

Je ne relis pas souvent les livres que j’ai adorés mais j’ai fait une exception pour celui-ci. J’ai d’autant plus apprécié cette relecture que je l’ai faite avec quelques copinautes ! Pour moi, La Nuit des temps est l’une des plus belles histoires d’amour.

J’ai été intriguée dès le premier chapitre où nous sommes dans la tête d’un personnage qui parle d’une femme dont on ne connait pas encore l’identité. Même si cette narration à la première personne reste mystérieuse, elle nous apprend quand même que quelque chose s’est mal passé dans le passé de ce personnage.

On peut mettre un peu de temps à rentrer dans l’histoire car dans les cinquante premières pages, on est davantage dans un documentaire que dans une romance. En effet, nous suivons une expédition scientifique qui a détecté quelque chose sous la glace. Cela permet de présenter le décor glacial mais aussi les personnages secondaires, dont Simon que j’ai trouvé assez touchant sur l’ensemble de l’histoire.

Ensuite, la tension monte car la découverte phénoménale est sur le point d’avoir lieu. Les personnages et le lecteur sont tous deux spectateurs d’un événement assez incroyable : deux personnes se trouvent là depuis des centaines de milliers d’années. Alors un choix cornélien va s’imposer aux scientifiques dont les nations ont des divergences d’opinion, notamment sur l’égalité de l’homme et de la femme.

A ce propos, Barjavel suscite sans cesse la réflexion chez le lecteur. Dans la suite de l’histoire, il y aura un parti-pris sur la guerre entre ces nations et l’utilisation potentielle de la bombe nucléaire. Mais le plus intéressant est à venir : il s’agit de la seconde histoire qui se développe dans la deuxième moitié du roman. J’ai adoré m’immerger dans un univers totalement inconnu et dont la technologie est beaucoup plus avancée que la nôtre.

A côté de cela, on perçoit l’attachement de Simon pour l’un des personnages qu’il souhaite protéger. Cette partie de l’histoire est plus poétique que le début car on rencontre deux protagonistes dont la magnifique histoire d’amour ne peut que nous toucher. J’ai aussi apprécié l’aspect de fantasy et de dystopie qui est développé par la guerre des peuples. La fin m’a beaucoup émue mais je ne peux en dire davantage !

En bref, j’ai adoré relire ce récit d’anticipation qui incarne dans un premier temps un documentaire scientifique puis une romance exceptionnelle. Barjavel a un côté visionnaire lorsqu’il critique la discorde entre les nations mais il propose surtout une belle ode à la paix et à l’amour. J’ai refermé ce livre avec le cœur serré…

Phebusa

4 Commentaires

  1. Pingback: Lecture Time : La nuit des temps | Les voyages de Ly

  2. Pingback: Mon vide grenier Livresque #1 – Les voyages de Ly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


© Copyright 2014 - phebusa - Design by Matthew