Phebusa
18 Juil 2017

la lectriceTitre : La Lectrice – Tome 1.

Date de parution : 18 Mai 2017.

Auteure : Traci Chee.

Editeur : Robert Laffont Collection R.

Pages : 528.

Ainsi commence l’histoire de Sefia, qui a perdu sa mère, son père, puis sa tante Nin à cause d’un étrange objet rectangulaire.
Ceci est un livre.
Dans un monde où personne ne sait lire, Sefia va devoir poursuivre une triple quête de sens, de vérité et de vengeance. Épaulée par un mystérieux allié qui possède ses propres sombres secrets, elle va sillonner jungles et mers, au gré de ces histoires qui font l’Histoire avec un grand H…
Le premier tome d’une trilogie best-seller aux États-Unis.
Une expérience de lecture inédite.
Un roman magistral regorgeant de contenus cachés.

mitige
Une lecture mitigée

Ceux qui me connaissent le savent : je rate très peu de livres publiés chez la collection R car ils sont souvent gages de beaux voyages littéraires. Je me suis donc procurée La Lectrice qui ne peut qu’attirer l’attention avec un tel titre. A la lecture du résumé, j’ai vite compris qu’un certain livre serait au centre de cette histoire de fantasy dont la carte du monde est révélée au tout début.

J’ai été enchantée par les premières pages qui prennent le temps d’installer un univers riche et complexe. On découvre ainsi Sefia, accompagnée de sa tante Nin (oui, les parents sont morts, comme d’habitude), qui errent de terre en terre et se cachent. On sait seulement que les parents de Sefia sont morts pour protéger quelque chose. Il se pourrait donc que Sefia soit en possession d’un secret ou d’un objet recherché, dont elle n’a pas connaissance bien entendu comme le veulent certains topos de la fantasy…

Le concept original du livre va donc tourner autour d’un Livre et d’une mystérieuse Lectrice. Il apparaît que Sefia voit parfois une sorte de lumière ou d’or, fait mystérieux qui rappelle le titre original en anglais « Sea of Ink and Gold », autrement dit « Mer d’encre et d’or. » Sans trop en révéler, les mondes de fantasy sont souvent accompagnés de magie, mais serez-vous celui qui lit ou celui qui est lu ? En effet, la mise en page du livre nous réserve quelques surprises et s’amuse beaucoup de son lecteur.

Néanmoins, malgré ces points positifs, mon amour pour la fantasy n’a pas suffi pour apprécier suffisamment ce livre dont l’intrigue même n’est pas très originale. On ne peut pas dire que l’autrice ait inventé quoi que ce soit : certains passages m’ont même fait lever les yeux au ciel tellement ils me rappelaient certains moments clefs d’Hunger Games and co.

Et si le début a su m’emporter, que dire de cette construction narrative assez complexe qui mêle plusieurs histoires… Elle a fini par me perdre, à tel point que je me suis forcée à finir le livre tant bien que mal ! Il m’a tout simplement manqué l’étincelle qui aurait pu susciter mon intérêt pour me permettre de m’y accrocher davantage. Je ne ferai donc pas partie des lecteurs de la suite qui sera publiée au printemps 2018.

Début La Lectrice

En bref, cette histoire de fantasy aborde un univers riche qui tourne autour d’un Livre mystérieux. Les idées sont intéressantes mais l’intrigue en soi reste classique et ne se démarque pas spécialement des clichés du genre. J’ai apprécié découvrir cet univers, mais la lecture a fini par me lasser car je m’attendais sans doute à beaucoup mieux ou à autre chose. Par ailleurs, la narration devient vite compliquée à suivre, donc je ne suis même pas sûre que de jeunes adolescents le lisent sans s’y perdre…

Phebusa

Du même éditeur

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


© Copyright 2014 - phebusa - Design by Matthew