Phebusa
19 Avr 2016

Titre : I.R.L.

Date de parution : Avril 2016.

Auteure : Agnès Marot.

Editeur : Gulf Stream collection Electrogène.

Pages : 442.

Chloé Blanche a grandi à Life City. Comme tous ses habitants, elle ignore qu’ils sont filmés en permanence. Elle ignore qu’ils sont un divertissement pour des milliers et des milliers de foyers. Elle ignore qu’ils sont les personnages de Play Your Life, l’émission qui fait fureur hors de Life City, IRL. Elle ignore surtout à quel point ils sont manipulés. Lorsqu’elle rencontre Hilmi, le nouveau à la peau caramel, elle tombe immédiatement amoureuse. Mais ceux qui tirent les ficelles ne le lui destinent pas. C’est ainsi qu’elle découvre la nature de tous ceux qui vivent à Life City : les personnages d’un immense jeu vidéo.
smiley_cupidoncoupcoeur
Coup de coeur

J’ai lu ce livre en lecture commune avec ma coupine Bettie qui l’a beaucoup apprécié. Le résumé me faisait drôlement penser aux Sims auxquels j’ai beaucoup joué. En effet, dans I.R.L., quelques humains privilégiés contrôlent des intelligences artificielles (I.A.) à leur guise. Mais que se passerait-il si ces I.A. se rendaient compte qu’elles sont les personnages d’un jeu vidéo ? Puisque de leur point de vue, ce sont des humains qui n’ont nullement l’impression d’être manipulés.

J’ai adoré suivre Chloé qui vit à Life City et découvre des caméras. Comme on l’imagine, Chloé ne va pas être très heureuse d’apprendre qu’elle est observée et contrôlée. Et comme c’est un personnage plein d’audace et avec un sacré caractère, on est sûr qu’elle ne va pas se laisser faire ! Surtout qu’elle est amoureuse d’un homme qu’on lui refuse… Chloé nous réserve donc des rebondissements inattendus et une intrigue captivante qui ne cesse d’évoluer tout au long du roman.

Par ailleurs, j’ai apprécié la critique implicite de la téléréalité. Chloé est non seulement contrôlée par un joueur – qui aura évidemment son rôle à jouer dans la suite – mais aussi regardée comme une bête de foire grâce à une émission que les gens adorent. J’y vois aussi une critique et une mise en garde de toutes les nouvelles technologiques qui asservissent les hommes.

Cette critique va ensuite s’étendre au monde réel, c’est-à-dire I.R.L. (In Real Life), où l’on peut aussi être manipulé. Comme le laisse deviner la couverture qui expose une femme derrière un écran essayant de sortir ou demandant de l’aide, il va y avoir une confrontation entre le monde I.G. (In Game) et I.R.L. Cela promet d’être croustillant !

Personnellement, si j’apprenais en ce moment même que j’étais un gentil Sim obéissant, je serais en rogne contre l’organisme qui dirige cela et je n’en resterais pas là. Quant à vous libérer vous, lecteurs, de cette emprise, cela dépendra du remplissage de ma jauge de bienveillance. Bref, je m’égare !

Concernant la narration, elle est quelque peu complexe mais plutôt bien maniée : s’alternent le passé de l’histoire (Chloé découvrant les caméras à Life City, etc.) et le « direct live » de l’émission qui se déroule une année plus tard en 2089. J’ai été curieuse et impatiente de découvrir comment relier ces moments clés car on n’a pas les éléments pour tout bien comprendre.

En bref, ce roman d’anticipation est une bonne référence pour les lecteurs geeks qui ont joué aux Sims ou les fans de cinéma qui ont apprécié The Truman Show. Je me doutais que j’allais adorer avant même d’ouvrir le livre et c’est pour moi un coup de cœur !

Phebusa

Bonus-Pheb

La bande-annonce :

5 Commentaires

  1. BettieRose books

    Coucou toi
    Je suis tellement contente de voir que toi aussi tu as aimé ce livre et qu’en plus pour toi aussi ce fut un coup de cœur ! Ravie d’avoir lu en LC.
    En tout cas je ne m’attendais pas à une si chouette découverte.

  2. Elodie

    Je suis en train de lire ! 1ere partie hier quand Chloé est encore dans le jeu et j’adore !!! j’ai hâte de reprendre ma lecture.

  3. Bénédicte - Un monde livresque

    Ce livre me fait carrément envie! Dommage, qu’aucune librairie à moins de 40km ne le commercialise, je vais être obligée de le commander… (le bonheur de la campagne). De mon côté, c’est plus au « Truman Show » que le résumé me fait penser. Mais bon, on est dans le même jus ! xD

    1. Phebusa

      Haha, je te comprends, je vivais à la campagne aussi l’année dernière. Oui, la référence m’a souvent été citée :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


© Copyright 2014 - phebusa - Design by Matthew