Phebusa
28 Sep 2015

des_mensonges_dans_nos_tetesDate de parution : 2 septembre 2015.

Auteure : Robin Talley.

Editeur : Harlequin (Mosaïc).

Pages : 384.

Les filles sont faites pour se marier… Les Noirs et les Blancs ne doivent pas se mélanger… Une fille ne doit pas embrasser une autre fille… Linda ne doit pas aimer Sarah. Rien que des mensonges? 1959, en Virginie. C’est l’histoire de deux filles qui croient qu’elles se détestent — parce qu’elles n’ont pas la même couleur de peau et qu’elles ne sont pas nées du même côté. C’est l’histoire de Sarah et Linda qui croient qu’elles se détestent… mais c’est aussi l’histoire de l’année où tout va changer — parce que les mensonges des autres vont voler en éclats et que les vies, les coeurs de Sarah et Linda vont s’en trouver bouleversés pour toujours…

Panda excellente lecture
Une excellente lecture

Tout d’abord, je remercie Mosaïc et Netgalley pour m’avoir permis de lire ce roman poignant qui délivre un message intéressant. De fait, on y découvre une période de l’histoire qui est la fin de la ségrégation raciale aux Etats-Unis. Y sont évoqués les droits des Noirs, l’opposition entre les lieux réservés aux Blancs et les lieux réservés aux « gens de couleur », les lois interdisant les mariages mixtes entre les Blancs et les Noirs mais aussi le thème de l’homosexualité.

Nous suivons Sarah, l’une des premières noires à intégrer une école de blancs. Elle fait preuve de courage et sait garder la tête haute face à la cruauté des blancs qui essayent de l’intimider en lui crachant dessus ou en l’insultant. Le lecteur ne peut que se révolter face à cette méchanceté qui vient non seulement des étudiants mais aussi des adultes, à savoir les parents et les politiciens.

Cela montre que même si la ségrégation est abrogée, la mentalité de beaucoup de personnes n’a pas changé. Il y a encore de la résistance face à ces changements. Mais Sarah a un rôle à jouer dans cette lutte. Va-t-elle continuer à croire ce que lui répète son père, à savoir qu’elle ne peut rien y faire ? Pour rappeler le titre, elle se voile sans doute la face avec tous ses mensonges qui lui dictent sa conduite…

Dans un deuxième temps, nous découvrons un autre personnage, Linda, une blanche populaire qui va être amenée à faire un devoir avec Sarah. Va-t-elle se remettre en question ? Je n’en dis pas plus…

Enfin, même si ce livre s’inspire d’une période sombre, la dureté des événements est adoucie par la beauté de la romance qui est aussi présente dans ce livre.

En bref, l’auteur signe un premier roman à la fois touchant, révoltant et bien documenté. Il permet de (re)découvrir le thème de la ségrégation dans un contexte étudiant où la cruauté s’en donne à cœur joie.

Phebusa

Alors, avez-vous envie de lire ce livre ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Du même éditeur

3 Commentaires

  1. Hamisoitil

    Je voulais le lire pour la fin du mois afin de boucler le mois en beauté mais hélas, je n’aurais pas le temps.
    Quoi qu’il en soit, ta chronique donne envie de le lire, de le découvrir.
    Je te remercie pour ce partage !

    Hami

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


© Copyright 2014 - phebusa - Design by Matthew