Phebusa
02 Fév 2016

Dateimg-arte de parution : 26 août 2015.

Auteur : Kei Ohkubo.

Editeur : Komikku.

Pages : 193.

Florence, début du 16e siècle. Dans ce berceau de la Renaissance, qui vit l’art s’épanouir dans toute sa splendeur, une jeune aristocrate prénommée Arte rêve de devenir artiste peintre et aspire à entrer en apprentissage dans un des nombreux ateliers de la ville… Hélas ! Cette époque de foisonnement culturel était aussi celle de la misogynie, et il n’était pas concevable qu’une jeune femme ambitionne de vivre de son art et de son travail. Les nombreux obstacles qui se dresseront sur le chemin d’Arte auront-ils raison de la folle énergie de cette aristo déjantée ?
bonne lecture
Une bonne lecture

J’avais envie de continuer mon exploration de l’univers des mangas lorsque je suis tombée sur ce livre à l’illustration accrocheuse. Etant une amatrice d’art et de peinture, je me suis dit que j’allais tenter l’expérience qui s’est révélée globalement sympathique !

Nous plongeons dans l’Italie du XVIe siècle où vit une jeune femme aristocrate qui veut gagner son indépendance en devenant peintre. Autant dire que ce choix audacieux par rapport aux mœurs de l’époque entraîne des réactions misogynes que nous découvrons dans la première partie de l’histoire.

Néanmoins, l’héroïne va croiser la route de personnages qui vont l’aider dans sa quête. J’aurais aimé la voir davantage au travail dans son atelier. Si l’on mentionne une fois une commande de mécène, il n’en reste que la romance prend trop vite le dessus et qu’on ne voit pas assez les tableaux de l’héroïne à mon goût. Le développement de sa carrière passe un peu à la trappe.

Certes, certains obstacles se dressent sur le chemin d’Arte et la fin est plutôt prometteuse car elle soulève des questions, mais je pense qu’il y a davantage à exploiter de cette époque culturelle qu’est la Renaissance. J’attends donc beaucoup du deuxième tome à propos de l’univers artistique et du contexte historique.

En bref, ce manga bien illustré nous propose la quête d’indépendance d’une artiste. J’ai bien envie de lire la suite pour suivre ses aventures, même si j’espère que l’époque artistique et culturelle sera plus développée que la romance qui fleurit déjà dans ce premier ouvrage.

Phebusa

 

Du même éditeur

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


© Copyright 2014 - phebusa - Design by Matthew