Phebusa
29 Juil 2013

Animale

Auteur : Victor Dixen.

Editeur : Gallimard jeunesse.

Date de parution : août 2013.

Pages : 437.

Quatrième de couverture :

Et si le conte le plus innocent dissimulait l’histoire d’amour la plus terrifiante ?
1832. Blonde, dix-sept ans, orpheline, vit depuis toujours dans un couvent, entourée de mystères. Pourquoi les soeurs l’obligent-elles à couvrir ses cheveux d’or et à cacher sa beauté troublante derrière des lunettes noires ? Qui sont ses parents et que leur est-il arrivé ? Quelle est la cause de ses évanouissements fréquents ?
Blonde est différente et rêve de se mettre en quête de vérité. Alors qu’elle s’enfuit du couvent pour remonter le fil du passé, elle se découvre un côté obscure, une part animale : il y a au coeur de son histoire un terrible secret.

smiley_cupidoncoupcoeur
Coup de coeur

 

Je remercie chaleureusement Gallimard et l’auteur d’Animale, Victor Dixen, pour cette perle livresque. Mon aventure parmi les chroniqueurs de la promo 2013 commence avec une belle découverte qui, je l’espère, rencontrera le chemin d’autres lecteurs avides d’originalité et de surprise.

Il existe un prélude ICI. Je le juge intriguant et utile pour remettre en place les dates historiques napoléoniennes. Les horreurs de la guerre sont bien retranscrites – par un personnage qui joue le rôle de tambour dans l’armée de Napoléon – et mettent le lecteur dans l’ambiance de l’époque. Mais dans cette soixantaine de pages, le mystère tourne avant tout autour d’un régiment inquiétant qui transporte d’étranges cargaisons. Pour en savoir plus, il faut lire le roman ! Et n’ayez pas peur du côté historique, celui-ci est vite dominée par le genre fantastique.

Je commenterai d’abord sa composition originale et intéressante qui permet de voir l’art de l’écriture : dans cette histoire se mêlent deux récits alternés, une enquête, puis un passage de la troisième à la première personne (notamment grâce à des récits enchâssés qui font penser à des mémoires), une course-poursuite haletante et des scènes vives écrites tel un scénario théâtral. Toute cette richesse en vient à nous couper le souffle ! J’ai l’impression d’avoir voyagé dans milles lieux avec, pourtant, un seul roman ! Ce voyage tient au fait que l’auteur a fait un choix judicieux en faisant en sorte que le lecteur ne tienne pas seulement compagnie à Blonde tout au long du récit…

Concernant la revisite du conte de Boucle d’or et les Trois Ours, c’est réussi. Les éléments sont bien repris et sont cohérents. Dès que l’on a refermé le livre Animale, on détient une autre version de cette fable – la vraie selon ce que veut nous faire croire l’auteur -. De nos jours, il n’en resterait que des lignes sages et poétiques destinées aux enfants alors que les sources mêmes de ce récit ont fait frissonner les plus grands. Il est certain que je ne lirai plus l’histoire écrite par Robert Southey en 1837 de la même manière. L’époque de la chute de l’Empire de Napoléon a d’ailleurs été choisie judicieusement par Victor Dixen.

Pour en venir aux faits, l’héroïne est très attachante, voire inoubliable. La jeune fille, nommée Blonde, est réputée pour être la recluse du couvent de Sainte-Ursule, jusqu’au jour où cette habitude va être bouleversé par un manuscrit. Elle se révèle être courageuse, mais aussi angoissante à d’autres moments. Alors, on se sent proche d’elle, et dans le même temps, on s’en détache pour prendre du recul et essayer de comprendre ce qui se passe au cours de toutes ses péripéties. En effet, le lecteur en vient à se poser de multiples questions sur elle et sur son passé… Qui sont ses parents et où sont-ils ? Pourquoi est-elle condamnée à rester dans ce couvent ?

L’intrigue est réussie dans sa globalité, même si j’ai malheureusement anticipé plusieurs révélations de la première moitié du livre. Cependant, le reste du roman a bien rattrapé le coup et a fait monter la tension crescendo ! En fait, je crois que ce n’était certainement pas là l’essence de l’intrigue, j’en ai seulement deviné les bases.

Et enfin, je n’oublie pas les romances qui prennent vie dans ce roman (et oui, il n’y en a pas qu’une). Les personnages nouent une relation douce et touchante, ayant quelque chose de sublime, qui va être confrontée à de terribles obstacles. Quelle en sera l’issue ? Peut-être un drame pour l’un des couples, peut-être une fin heureuse pour l’autre. Et pour l’un d’entre eux, vous n’en saurez rien jusqu’à la dernière page, d’où un récit palpitant et… magique. Une suite est en cours d’écriture !

Phebusa

Alors, avez-vous envie de lire ce livre ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Du même éditeur

27 Commentaires

  1. Elodie Rossi

    j'ai vraiment du mal à avec ce roman ! il me donne pas des masses envie ! je devrais peut etre lire le prélude pour voir….. mais ta chronique elle intrigue et rattrape le "non" en "peut etre" ;) alors on sait jamais :p blonde devra quand même attendre

    1. Phebusa

      Ce n’est pas le prélude qui va te donner envie des masses, à moins que tu aimes Napoléon mdr !
      Je suis contente que ce soit « peut-être » car c’est un très beau roman. Certes, il y a plus de descriptions et de récit que de dialogues – ainsi que de longues phrases – mais j’ai adoré l’histoire. Du coup, on passe outre cela :)

    1. Phebusa

      Ahhh tu as écrit une chronique ? Il faut que je la lise :) Ou du moins, je suis curieuse de savoir pour quelles raisons.
      De toute façon, il en faut pour tous les goûts, c’est sûr…

  2. Mathilde Clerbois

    Je viens de le commencer et je suis un peu septique : le vocabulaire est très recherché, c'est pas une tare mais il m'arrive de ne pas piger la phrase tout de suite, puis le prologue très historique m'a un peu fait peur xD Sinon là je suis tombée dans la lettre et j'ai enfin pris du plaisir à le lire :) J'espère l'apprécier autant que toi, surtout que ton avis donne vraiment envie d'avancer plus vite, pour savoir ! :D Je te dirais quoi, mais en tout cas ta chronique est très très belle, très réussie

    1. Phebusa

      Merci, ça me fait plaisir :) Oui j’ai remarqué un peu de vocabulaire recherché. Le prologue très historique, c’est vrai que ça m’a fait drôle mais comme je l’ai dit, ce n’est pas vraiment historique dans le roman même (ouf).
      J’ai hâte d’avoir ton avis !

  3. Céline Barbosa

    J e reste perplexe face a ce roman !! le cote historique me rebute un peu !!! Comme Elodie ta chronique intrigue et c'est pourquoi j'ai mis "peut etre" j'aimerai voir l'avis de Mathilde pour voir et me décider :)

    1. Phebusa

      Le côté historique n’est présent que dans le prélude !
      J’espère que Mathilde fera pencher la balance dans le sens « Oui!!! » lol

  4. Feflie

    J’ai lu le prélude et ce n’était pas du tout ce à quoi je m’attendais mais c’était pas mal quand même. Maintenant avec tous les avis positifs que j’ai lus, je suis curieuse de voir ce que donne le livre. :)

    1. Phebusa

      Ouais, pareil pour le prélude. Je ne m’attendais pas trop à ce que l’on parle autant de la période napoléonienne. Mais ce côté historique n’est pas très présent dans le roman donc tu peux te lancer ! :) Il vaut le coup.

    1. Phebusa

      C’est marrant car pas mal de gens l’aiment bien xD Il en faut pour tous les goûts, haha.
      Peut-être que le contenu passera mieux… :)

  5. anaïs

    On entend beaucoup parler de ce livre il me donne trop envie de me plonger dans cette histoire qui doit vraiment être magnifique. J’ai hâte qu’il sort, je pourrai enfin l’avoir.

  6. elodie macquart

    un roman qui le remporte au la main apparemment puisque je ne l’ai pas encore lu mais les coups de cœur qu’il peut y avoir je pense ne pas être déçu

  7. Laetitia Hervet

    il donne vraiment envie ce roman et la couverture est trés belle c'est mon banquier qui va faire la tete ^^ je l'ajoute tout desuite dans ma wish list :-) merci pour ta chronique en tout cas elle donne vraiment envie

  8. Charabistouilles

    Je suis en train de le finir et je suis très agréablement surprise ! J’aime l’ambiance des années 1800 et la réécriture du conte est excellente. Par contre moi, je ne voyais rien venir et c’est la première moitié qui m’a particulièrement plu. À partir d’un moment, on est moins surpris et le roman bascule entièrement dans le fantastique, avec un petit côté too much parfois… Mais ça ne gâche pas mon plaisir et j’espère que la fin sera réussie !

  9. Loryane

    Normalement je dois bientôt recevoir ce livre, et il me tarde de le découvrir, je suis assez curieuse de voir cette réadaptation de conte. Pour beaucoup ça à été un coup de coeur, donc j’espère que sa sera aussi le cas pour moi ! :3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


© Copyright 2014 - phebusa - Design by Matthew